Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Glorfindel
  • Le blog de Glorfindel
  • : Aphorismes et réflexions plus détaillées sur des sujets divers susceptibles d'intéresser de nombreuses personnes (Culture, science, métaphysique, philosophie, sujets de société).
  • Contact

Mon Profil De Face !

  • Glorfindel
  • Médecin militaire spécialiste retraité, amoureux de l'Afrique, de la France, du jardinage, de la cuisine, de l'actualité et de l'astrophysique, je cherche à communiquer (aller et retour) sur des idées et des "humeurs" dans beaucoup de domaines.
  • Médecin militaire spécialiste retraité, amoureux de l'Afrique, de la France, du jardinage, de la cuisine, de l'actualité et de l'astrophysique, je cherche à communiquer (aller et retour) sur des idées et des "humeurs" dans beaucoup de domaines.

Approchez votre oreille ...!

"J'ai deux Mots à vous Rire ...!"
Jacques Brel
......
  Iris 00  
-------

 
......

Transmis par RotPier :
"il ne faut pas confondre
le rabot des niches
avec
le nabot des riches !"
 
Proposé par Laurent Gerra :
"Quel beau métier Professeur ! "
  -----
 

 

Sur les images, nonchalamment,

Votre mulot laissez, quelques instants !

 

 

 

Locations of visitors to this page

 

Vous cherchez un emploi ?

http://jooble-fr.com/

 

 

Compteur de visiteurs en temps réel

Vous Cherchez Quelque Chose ?

J'ai Commis ...

En vrac ...!

 

 

1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 16:06

Muguet-2012.jpg

Oserais-je publier un article en ce jour de Fête du ... Travail ? OUI ... tenir un BLOG n'est pas un vrai TRAVAIL !

 

D'autant qu'en ce jour je veux vous parler de psychiatrie : savez-vous ce qu'est la perversion narcissique ?

 

" La perversion narcissique est une forme de perversion décrite initialement par le psychanalyste Paul-Claude Racamier, dans laquelle le sujet agit comme un prédateur qui substitue le besoin d'être obéi au désir d'être aimé, et qui pour l'obtenir pourra aller jusqu'à détruire l'identité de sa victime par la manipulation et le harcèlement."  La mise en œuvre de l'intention perverse opère principalement de façon dissimulée, souvent sur un mode séducteur, par retournement des situations, et, en cas de risque, en prenant soin d'éviter toute forme de preuve, de témoignage ou de dénonciation publique.

«  La perversion est une anti-relation, elle ne fonctionne que sous le mode du rapport, elle ne produit que des rapports de force, donc de pouvoir : séduction, emprise, domination. [...] La perversion joue sur tous les tableaux. Elle mêle l’inversion de la réalité à la banalisation des situations graves et au déni des actes profanateurs. Elle prône l’impudeur et le non-respect de l’intimité, échange fausses confidences contre confidences forcées, renverse les principes humains, retourne les situations en défaveur de la vérité et empoisonne pour garder l’autre en prison malgré lui… »

En bref, « le mot de perversion est employé pour qualifier l'instrumentalisation de l'humain et toutes les entreprises de désubjectivation »

 

Quelques remarques s'imposent :

  • Quoi qu'on puisse en penser, la perversion narcissique n'a qu'un lointain rapport avec le Sexe;
  • Il s'agit d'une maladie mentale très grave, incurable, et laissant à son porteur toute la responsabilité de ses actes;
  • Cette maladie peut s'exercer aussi bien dans une relation avec une personne qu'avec un groupe;
  • Le symptome essentiel est la recherche du bien pour soi grâce au mal pour autrui; le pervers narcissique a parfaitement conscience du mal qu'il fait : c'est justement ce qui le fait jouir ....
  • Ses 2 mamelles sont séduction et manipulation;
  • Et l'expression orale favorite est : "Moi, Je, Moi-je" !!!

 

Toute ressemblance avec quiconque

ne pourrait-être que le fruit du hasard !

 

Nain sectaire

 

 

 

 

"Étonnant, non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net


Repost 0
Published by Glorfindel - dans Science
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 17:01

Plus vite que la musique, CERTAINEMENT ! La musique se déplace seulement à la vitesse du SON (330 m/s)! Plus vite aussi que ma pensée

Pensees-sauvages.jpg

ou que mes Iris !

Iris 28

Mais CERTAINEMENT PAS plus vite que la Lumière ..... Je parle bien entendu du Neutrino, cette particule élémentaire à propos de laquelle, il y a environ 6 mois, les chercheurs membres de la Collaboration OPERA du C.E.R.N. (en particulier Dario Autiero) publiaient un article annonçant avoir observé des neutrinos dotés d'une vitesse supraluminique.

CERN_OPERA_Neutrino_Beam-590x325.jpg

Depuis, c'est la tempête dans tous les labos et dans la tête des physiciens du monde entier .... plus de 70 articles mis en ligne par ces derniers !

 

Parce qu'il faut savoir que, selon la "Théorie de la Relativité restreinte" (Albert Einstein - 1905), rien de matériel, c'est-à-dire "qui a une masse non nulle", ne peut se déplacer aussi vite que les photons, qui constituent la lumière (c = 300.000 km/s ... ou presque !). Il s'agit là de l'un des piliers de la physique actuelle .... OR, un neutrino possède une MASSE, si petite soit-elle : la physique allait-elle devoir être reconstruite ?

 

Tout un chacun était excité comme une puce (moi le premier !); un Aminaute (Sékateur, pour ne pas le nommer !) m'a même demandé d'écrire là-dessus .... et ça me démangeait ! J'ai bien fait d'attendre ..... L'équipe de la collaboration OPERA vient de révéler qu'elle avait trouvé 2 biais possibles, en l'espèce une fibre optique mal connectée et un micro-composant électronique défectueux !

 

Il est de plus en plus URGENT d'attendre !

 

Seule l'Expansion de l'Univers est plus rapide que la lumière ..... c'est du moins ce que "on s'autorise à penser dans les milieux bien informés" (Cf. Coluche) de l'astrophysique ! Et cela suffit amplement pour me plonger dans un océan de perplexité .... Rendez-vous compte : l'Univers se dilue progressivement ! Les galaxies "s'éloignent" les unes des autres, repoussées entre elles par la "mystérieuse énergie sombre", inventée à la fin du Siècle dernier pour combler les insuffisances de la théorie en rigueur vigeur ! C'est-à-dire qu'au niveau local les galaxies se rapprochent (Andromède et la Voie Lactée se mélangeront d'ici 1 à 2 milliards d'années), le Groupe Local (le nôtre) et l'Amas de la Vierge (auquel nous appartenons) sont soumis à l'attraction gravitationnelle; mais, à l'échelle de l'Univers l'énergie sombre domine, et l'espace s'aggrandit à une vitesse supérieure à la célérité (c), qui est la vitesse de la lumière dans le vide ....

 

Cela veut dire que les galaxies les plus lointaines visibles de notre petite place, situées à environ 13 milliards d'Années de Lumière, s'éloignent de nous à une vitesse supra-lumique : "bientôt", on ne les verra plus, parce que leur lumière ne nous parviendra plus !

 

C'est dire aussi que, peut-être, des galaxies situées à 20 milliards d'années de lumière nous sont totalement inconnues parce que nous n'avons jamais pû les voir .... je dis galaxies, mais c'est peut-être autre chose .... pour nous, et pour l'instant, notre univers est né il y a 13,7 milliards d'années ... ALORS, QUESTION : si l'expansion de l'espace qui porte les objets de notre univers est plus rapide que la lumière, comment se fait-il qu'on puisse voir presque jusqu'à ses origines ??? (Notre vision est seulement limitée par la période durant laquelle l'univers était opaque, car si dense que les photons ne pouvaient pas se déplacer, dit-on ...)

 

C'était les gaietés de l'Espace-temps !

Espace-temps.png

 

 

"Étonnant, Non ?"

 u_1104_f09bb27e

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Science
commenter cet article
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 16:31

Voici qui va peut-être clouer le bec aux oiseaux de malheur*, adeptes du (des) calendrier(s) Mayas ..... Suivez le lien de notre-planete.info !

 

http://www.notre-planete.info/actualites/images/astronomie/tache_solaire.jpg

Ceci est un autre article de notre-planete.info

 

2116 au lieu de 2012, ça fait une certaine différence : du coup, peu d'entre nous sont concernés ....

 

Ces prédictions catastrophistes apparaissent de plus en plus "tirées par les cheveux", "et c'est un comble en ce jour de Saint-Ignace" nous dit le Père Huc ! Sans vouloir couper les cheveux en quatre, j'espère que vous avez pensé à aller chez le coiffeur (normalement, aujourd'hui, ils étaient ouverts) ! Bon, promis-juré, celle-ci je ne la ferai plus !!!!  

 

 

 

* : Ces oiseaux de malheur ne sont pas des Cassandre car, Le Rotpier vous le dirait, Cassandre, ci-Troyenne d'Homère d'alors, était une vraie prophétesse dont les prédictions (de malheur pour Troie) se réalisaient toujours ....

 

 

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

 

 

 

 

"Étonnant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Science
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 18:58

On entend souvent (et on lit souvent) cet aphorisme aussi définitif que débile : "On peut faire dire absolument tout aux statistiques !". Et bien non, désolé de contedire tous ces esprits forts : seuls les ignorants font dire à ces données chiffrées n'importe quoi ! Je veux aujourd'hui apporter un éclairage sur ce sujet, et pas seulement parce que je l'ai promis à Sékateur !

http://www.ouest-france.fr/photos/2010/07/08/100708134037625_49_000_apx_470_.jpg

 

Les données obtenues par diverses méthodes (dont la meilleure n'est certainement pas la technique des sondages d'opinion) sont ce qu'on appelle des données brutes; on pourrait les publier telles quelles, et certains parfois le font (EXEMPLE : le salaire moyen des fonctionnaires est supérieur au salaire moyen des salariés du secteur privé) : c'est la meilleure façon de proférer des çonneries !!!! D'ailleurs, l'exemple qui précède en est une parfaite illustration.

 

 

C'est que, sauf à disposer des renseignements concernant toute une population, ce qui est ABSOLUMENT IMPOSSIBLE, on travaille toujours sur des échantillons. Et un échantillon doit être représentatif de la population à laquelle on souhaite appliquer les conclusions tirées de l'étude. Je pourrais vous faire 20 pages sur ce sujet-ci; mais ce n'est pas mon propos. Je me contenterai de ces quelques notions :

 

* Pour qu'un échantillon soit représentatif d'une population, il faut IMPERATIVEMENT que tous les sujets de la population aient eu la même probabilité de se retrouver dans l'échantillon. EXEMPLE ? Dans une enquête par téléphone, compte tenu du fait que tout le monde n'a pas le téléphone, ou que certains sont sur des listes spéciales, pensez-vous que l'échantillon sera représentatif ? Et si le fait d'avoir le téléphone et d'être dans l'annuaire a un rapport même lointain avec le sujet de l'étude, l'étude vous paraît-elle valide ?


* Tous les sondages sont biaisés, et pas seulement les enquêtes d'opinion.

 

* Un Biais est une erreur systématique qui affecte le résultat d'une enquête dans un sens à priori impossible à connaître; il faut donc s'efforcer de contrôler les biais !

 

* Ce contrôle des biais repose sur des techniques plus ou moins sophistiquées qui peuvent être appliquées, selon la technique, AVANT ou APRES l'enquête.

 

* Par opposition aux données brutes on obtient des données standardisées, stratifiées, pondérées, corrigées des variations saisonnières, .... BREF des données redressées. Et ces données redressées, tenez-vous bien Mesdames et Messieurs, sont toujours plus proches de la vérité que les données brutes !!!!

http://www.apprendre-en-ligne.net/blog/images/humour/profdebutant.jpg 

Pour en revenir à l'exemple du salaire moyen en France, la moyenne présentée en France (peut-être pour monter les salariés du privé contre les fonctionnaires ?) est en fait biaisée par la différence de structure de l'emploi entre le public et le privé : les Catégories A - B - C des salariés n'ont pas la même importance numérique dans les 2 systèmes; le privé a beaucoup plus de catégories C (les plus mal payées) que le public (dans lequel cette catégorie est un peu moins mal payée), et la Catégorie B est très largement représentée dans le public (et beaucoup moins bien payée que dans le privé) [tandis que la A connaît une importance égale dans les 2 systèmes pour la proportion, avec des salaires plus bas dans le public]. Si on veut parler du salaire moyen global il faut tenir compte de cette différence de répartition et calculer une moyenne pondérée, un peu comme on calcule au Lycée une moyenne des notes obtenues en tenant compte des coefficient affectés aux différentes matières scolaires .... Et dans ce cas, il apparaît que le salaire moyen du fonctionnaire est inférieur au salaire moyen du privé !!!

http://spt06.perso.libertysurf.fr/emc2.gif

 

Ce long préambule me permet d'asseoir ma démonstration :

http://iceblog.free.fr/wp-content/sondage.jpg

Les sondages d'opinion qui "donnent" Marine Le Pen à 25% d'intentions de vote (1 votant sur 4 !) sont probablement biaisés .... Revenons 10 ans en arrière :

  • Jean-Marie Le Pen, en 2001, soit 1 an avant la présidentielle, était "donné" à 9%; au cours de la campagne il est une peu monté, à 10 ou 11%;
  • Au premier tour il obtient 17% et se qualifie pour le 2nd tour : stupeur dans le Peuple de France qui tombe à bras raccourcis sur les instituts de sondage qui n'avaient pas "VU" le phénomène arriver;

http://idata.over-blog.com/0/30/37/71/jospin_battu.gif

  • Les sondeurs, gens très sérieux et compétents, réfléchissent et trouvent vite la raison de cette surprise : les "sondés" n'osent pas avouer qu'ils ont l'intention de voter pour le F.N. ! Les experts inventent donc (de leur propre aveu par moi entendu), pour les élections suivantes, une technique de redressement des données brutes qui tient compte de ce fait ! Et en effet, "ça marche"; pour les élections suivantes, et surtout les Présidentielles de 2007, le résultat est conforme aux sondages antérieurs.

http://ph.ris.free.fr/Presidentielle-DSK/dsk_doc/DSK_courbe_citations.jpg

 

 

Je ne sais pas si les instituts de sondage appliquent toujours cette technique de redressement (j'ai écouté et lu en vain); SI C'EST LE CAS, les intentions de vote en faveur de Marine Le Pen sont probablement sur-estimées pour la raison inverse qui faisait que les intentions en faveur de son père étaient SOUS-ESTIMEES : en effet, il semble bien que les électeurs Français aient moins honte de dire qu'ils vont voter pour elle qu'ils n'en avaient pour le père !


Certes, il faut tenir compte de l'incurie du pouvoir en place, de l'immobilisme du P.S. et de son silence sur l'immigration et la sécurité, ET AUSSI de l'équation personnelle de notre Marine Nationale : personnellement, si je voulais me mouiller, (ce qui n'est pas forcément le cas, sauf à donner mon sentiment personnel qui n'engage que moi), je dirais que je pense que, là où son père était à 9%, la fille se situe probablement entre 15 et 18%, ce qui est déjà beaucoup trop pour un Républicain !

 

http://www.le-militant.org/Militant/Actualite/Entrees/2010/12/19_Cest_parce_quils_ont_peur_de_ne_pas_tenir_jusquen_2012_quils_nous_jouent_tout_de_suite_la_comedie_de_2012..._files/shapeimage_2.png

 

 

 

C.Q.F.D.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Insondable, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

 


Repost 0
Published by Glorfindel - dans Science
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 18:37

On le sait bien (je veux dire que presque tout le monde le sait), dans certaines circonstances le corps humain produit des "radicaux libres", qui seraient toxiques pour les cellules et entraîneraient vieillissement et cancérisation. J'utilise le conditionnel parce que, pour moi, rien de tout cela n'est vraiment certain.

Il n'empêche que, depuis quelques années, tout un chacun (je devrais dire toute une chacune) s'autotraite aux anti-oxydants, divers et avariés, sous le prétexte pseudo-scientifique que ces produits contrecarreraient les effets des radicaux libres. Ca a commencé avec des pillules de toute sorte, contenant du carotène, de la vitamine C, de la vitamine A, .... etc. ... La dernière mode actuellement, après le Thé vert, utilise certains fruits rouges - Canneberge, Grenade, ... - natures ou sous forme de jus concentrés ! Ca fait au moins du bien aux importateurs et industriels de la chose ...

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/6c/Cranberries.jpg/220px-Cranberries.jpghttp://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/9b/Pomegranate02_edit.jpg/220px-Pomegranate02_edit.jpg


Et tout ça parce que, depuis quelques années, quelques études ont semblé montrer que les radicaux libres (produits normaux du métabolisme du vivant) étaient reponsables du vieillissement et de la cancérisation, et que les anti-oxydants s'opposaient à cet effet. Le fait qu'au moins autant d'études tout aussi sérieuses semblassent montrer le contraire n'a pas freiné les ardeurs des diafoirus de tout crin ! Et c'est sur eux-mêmes (devrais-je dire "sur elles-mêmes" ?) que ces apprenti(e)s sorciers (sorcières) testent ces affirmations nullement validées ....

De nos jours, presque tout le monde se sent compétent en Médecine, en Épidémiologie et en Statistiques ! Une grande majorité de Français (les Esprits forts !) rejette les vaccinations (Rougeole, Grippe, Poliomyélite, ....) et adopte spontanément des Placébo (dont les meilleurs représentants sont les "médicaments" homéopathiques). Tout le monde sait, beaucoup mieux que les spécialistes, interpréter les statistiques (parce que les Experts font dire n'importe quoi aux chiffres) et conclure à l'effet ou non de tel ou tel produit dans telle ou telle maladie, et surtout pour le vieillissement (ne protestez pas, j'ai la même à la maison !)

 

 

Alors je demande aux esprits forts de lire attentivement ce qui suit :

 

Depuis de nombreuses années, l'un des "animaux" de laboratoire favori des chercheurs est un vers, " Caenorhabditis elegans ", nommé plus élégamment C. elegans; c'est un ver dont on a réalisé le séquençage génétique à la fin des années 90, et qui, parfaitement connu, est très utile pour les études sur le vieillissement.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/77/C_elegans_stained.jpg/250px-C_elegans_stained.jpg

Un chercheur nommé Siegfried Hekimi (Université McGill à Montréal) a mené une expérience de biologie cellulaire sur ce petit ver de laboratoire, expérience rapportée dans le n° de mars de Science&Vie.

S. Hekimi a modifié génétiquement ces vers pour leur faire produire un excès de radicaux libres; c'est dire qu'il les programmait pour mourir très jeunes. Or, c'est le contraire qui se produisit : les vers modifiés vieillissaient moins vite que les vers non modifiés ! Et, contre-expérience surprenante, un régime riche en vitamine C (anti-oxydante - Cf. supra -) a écourté leur vie !!!

Bien entendu, ce ne sont pas des Humains, et il faut toujours se méfier des extrapolations hâtives .... mais il s'agit de la première et seule expérimentation scientifique rigoureuse versée à ce dossier .... ALORS ???

 

 

Alors, la Sagesse Populaire s'était quelque peu fourvoyée ! Parce que pour décider si un facteur causal (ici, les radicaux libres) est responsable d'une situation particulière (ici, le vieillissement), il faut suivre avec rigueur un raisonnement particulier; et ce raisonnement causal tient compte de nombreux facteurs (une douzaine en fait); et ce raisonnement s'apprend !!! Vais-je vous en imposer la liste ? Certaines d'entre vous le mériteraient, tant ces Dames sont prêtes à tout pour ne pas vieillir ! Mais je vais me limiter au premier d'entre-eux, qu'on appelle dans le jargon "la séquence temporelle" : ça signifie qu'il faut que le facteur causal précède, ne serait-ce qu'un tout petit peu, le trouble étudié. OR, les études d'observation dont il est question au début de ce billet, se contentent de constater une situation figée : le vieillissement s'accompagne (pas toujours on l'a vu, la moitié des études disent le contraire) d'une augmentation du taux de radicaux libres. Mais on ne savait pas "qui avait commencé" !

 

Dans l'attente de certitudes .... certaines (!) .... il vaudrait mieux arrêter, quand c'est le cas, de vous droguer avec des hautes doses d'anti-oxydants. Par contre, manger des carottes, des avocats, des canneberges (si vous en trouvez), des grenades (si vous avez la patience de les décortiquer) et des myrtilles - mine de rien ça vous fait vos 5 fruits et légumes ! -, sans oublier une ou deux tasses de thé vert chaque jour, et aussi un verre de bon vin rouge, ceci ne peut pas vous faire de mal (si ça ne vous fait pas de bien côté vieillissement). Les anti-oxydants à forte dose ne peuvent qu'entraîner des effets secondaires éventuellement très gênants : au moins, une certaine déception; au pire, un vieillissement prématuré !

 


 

 Vive les Radicaux Libres !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Oxydant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Science
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 15:41

Je ne vous l'avais pas promis; raison de plus pour vous en reparler ! Même si je sais bien que, en ce domaine, vous me traitez comme Cassandre .... Donc, les affections transmissibles, épidémiques habituellement chez nous en hiver, sont désormais  bien installées; je veux parler de la grippe et de la gastro-entérite. Voyons ce que FUTURA-SCIENCES et le JOURNAL INTERNATIONAL DE MEDECINE (http://www.jim.fr) en disent :

 


Le 7 janvier 2011 -FUTURA SCIENCES-

Grippe et gastro : elles sont bien là !

Source : Destination Santé 

 

Les seuils épidémiques de la grippe et de la gastro-entérite ont été franchis en ce début d’année. Pour passer entre les gouttes, il est plus que jamais nécessaire de respecter les règles élémentaires d’hygiène.


L’épidémie de grippe s’intensifie et la gastro-entérite confirme sa progression. Selon les médecins du réseau Sentinelles, l’incidence des syndromes grippaux a été estimée à 438 cas pour 100.000 habitants la semaine dernière, largement au-dessus du seuil épidémique. Celui-ci en effet, est fixé à 177 cas pour 100.000 habitants.

Au total, 208.500 nouveaux cas de grippe ont été recensés en France durant la semaine dernière, et 13 régions métropolitaines ont franchi le seuil épidémique. Les incidences les plus élevées ont été observées dans le Nord-Pas-de-Calais (1.142 cas pour 100.000 habitants), la Basse-Normandie (600 cas), le Poitou-Charentes (579), l’Île-de-France (561), le Centre (469), la Champagne-Ardenne (398), la Bretagne (393 cas), Rhône-Alpes (342), les Pays de la Loire (309), la Franche-Comté (282), Provence-Alpes-Côte d’Azur (233), le Languedoc-Roussillon (194) et enfin le Limousin (188). L’âge médian des malades s’établit à 30 ans, et 51 % des cas concernent des femmes.


Respectez les règles d’hygiène

 

Selon les groupes d’observation régionaux de la grippe (Grog), « Les trois types de virus A(H1N1), A(H3N2) et B continuent de circuler, mais le virus grippal A(H1N1) semble devenir majoritaire ». Les infections respiratoires aiguës sont en hausse. Elles représentent 20 % des actes de médecine générale et 24 % des actes de pédiatrie. Selon le modèle de prévision, le niveau d’activité des syndromes grippaux devrait continuer d’augmenter la semaine prochaine.


Par ailleurs et toujours durant la semaine dernière, le réseau des médecins Sentinelles a enregistré 210.000 nouveaux cas de diarrhée aiguë. Avec une incidence nationale de 334 cas pour 100.000 habitants, le seuil épidémique (286 cas pour 100.000 habitants) est largement dépassé. La Champagne-Ardenne (979 cas pour 100.000 habitants), la Haute-Normandie (738), le Languedoc-Roussillon (690), la Bretagne (485), Midi-Pyrénées (410), la Bourgogne (384), le Centre (362) figurent parmi les régions les plus affectées. L’épidémie est bien là !


Veillez donc à bien appliquer les gestes d’hygiène élémentaires, et notamment le lavage des mains à l’eau et au savon, plusieurs fois par jour, à chaque passage aux toilettes et durant la préparation des repas.

Pour aller plus loin, consultez les bulletins des Grog et du réseau des médecins Sentinelles.



Le réseau Sentinelles affirme que l'incidence de la gastro-entérite est désormais largement au-dessus du seuil épidémique. Ici, la carte de l'incidence de diarrhées aiguës mesurées du 27 décembre 2010 au 2 janvier 2011. © Réseau Sentinelles
Le réseau Sentinelles affirme que l'incidence de
la gastro-entérite est désormais largement
au-dessus du seuil épidémique.
Ici, la carte de l'incidence de diarrhées aiguës
mesurées du 27 décembre 2010 au 2 janvier 2011.
© Réseau Sentinelle


Donc, les "choses" progressent de manière relativement importante :
  • Les 3 souches virales contenues dans le vaccin saisonnier circulent en France actuellement, et le Virus A(H1N1) tend à devenir majoritaire; 
  • et il est toujours temps de se faire vacciner (je parle de la grippe, pour laquelle le délai d'obtention de l'immunité vaccinale n'est que de 10 jours, contrairement à ce qu'on lit ou qu'on entend ici ou là [15 jours] !), et de se laver les mains en toutes circonstances, voire d'utiliser les gels désinfectants hydro-alcooliques (PRECISION : je n'ai pas d'actions chez les fabricants !)
A propos de vaccination anti-grippale, la situation Britanique est "intéressante", comme le rapporte le jim.fr ci-dessous !
 

 

JOURNAL INTERNATIONAL DE MEDECINE

Pénurie de vaccins contre la grippe…

en Grande-Bretagne !


Londres, le vendredi 7 janvier 2011 Voici une situation qui paraîtra totalement improbable à un pharmacien français. Un pharmacien de la ville de York (nord de l’Angleterre) a déclaré avoir reçu en une journée pas moins de deux cent appels de patients à la recherche d’un vaccin anti-grippal. Une pénurie s’est en effet installée dans la cité ainsi que dans de nombreuses autres régions britanniques. Si les sujets de sa Majesté harcèlent aujourd’hui leurs officines, c’est en raison de l’incapacité de nombreux médecins généralistes à répondre eux-mêmes à leurs demandes. En Grande-Bretagne, en effet, il n’est pas constitué à proprement parler de stock national de vaccins contre la grippe. Chaque praticien a pour charge de procéder à ses propres commandes. Or, selon Jim Downing, ce pharmacien désemparé, il semble que les médecins peinent aujourd’hui à se fournir auprès de leurs grossistes habituels et ont donc enjoint à leurs malades de s’en remettre aux pharmacies, qui peinent elles aussi à dénicher les doses manquantes !



Réutilisation des stocks de vaccins

contre la grippe A (H1N1)

 

Cet engouement soudain (c'est MOI qui souligne) pour la vaccination contre la grippe outre-Manche s’explique par les informations inquiétantes diffusées à la fin de l’année quant à la survenue de près de 50 décès liés à la grippe ces dernières semaines, dont 45 imputés au virus A (H1N1). Face à cette situation, deux solutions ont été proposées par le gouvernement :

  • D’une part, le ministre de la Santé procède actuellement à des regroupements destinés à mieux répartir les vaccins disponibles.
  • Par ailleurs, « le département de Santé essaie actuellement de déterminer si les stocks constitués pour la précédente épidémie l’an dernier peuvent être utilisés » a indiqué le Premier ministre, David Cameron.



Léa Crébat

 

 


 

Ne vous avais-je pas dit que

j'étais fin-prêt

pour compter les points ...?

 

 

 

 

 

 

 

 


"Étonnant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Science
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 18:46

Allez, bonnes gens - je n'ai pas dit "gens bons" - réveillez-vous, au boulot ... vous avez assez fait la fête, nom d'une pipe ... en bois ! Je n'ai pas voulu vous alarmer avant la trêve des confiseurs, par simple Humanité ! J'ai profité de la grande discrétion des médias officiels à ce sujet (1 ou 2 infos rapides dans le JT de France2, par l'Elfe "journaliste"). C'est le contre-coup du battage de l'an dernier où ils se sont une nouvelle fois beaucoup ridiculisé(e)s .... LA GRIPPE REVIENT, comme chaque année.

 

Mais à l'étranger, on a moins de pudeur .... Au Canada, en Belgique et, surtout, en Angleterre (la terre des Angles ne les arrondit point !), la situation épidémiologique est connue, comme le précise un n° du Journal International de Médecine (jim.fr du 13 décembre) dont je vous livre in extenso le contenu ci-dessous :



 

La grippe A (H1N1) refait parler d’elle…

en Grande-Bretagne

 

Londres,

le lundi 13 décembre 2010


The Independent a remis au goût du jour la vedette de l’hiver dernier : la grippe A (H1N1). En annonçant que dix personnes avaient succombé victimes de la célèbre souche grippale au cours des six dernières semaines en Grande-Bretagne, le quotidien britannique a bientôt suscité une petite épidémie dans certains médias. Plusieurs journaux ont en effet recommencé à recenser frénétiquement les cas de grippe confirmés ces derniers jours en tentant de déterminer lesquels relevaient de la fameuse grippe A (H1N1). Cette agitation a bientôt forcé la Health Protection Agency (HPA) a confirmé partiellement les informations distillées par la presse.


Huit morts en 6 semaines

Ce samedi, un communiqué officiel était ainsi publié indiquant que la grippe A (H1N1) semble effectivement impliquée dans le décès de huit personnes survenu au cours des six dernières semaines. L’Agence a par ailleurs précisé qu’il était pour l’heure difficile de déterminer dans quelle mesure l’infection avait contribué à la mort des patients qui pour la plupart présentaient des pathologies préexistantes. Cependant, il semble que tous les patients décédés n’étaient pas atteints de comorbidités et déjà des appels à la prudence ont été lancés concernant les femmes enceintes. Ces dernières sont notamment invitées à se faire vacciner : aucune des victimes récemment recensées en Grande-Bretagne n’avaient été immunisées.


Les gens n’y croient plus !

Si cette information est pour l’heure passée plutôt inaperçue en France, en Belgique les autorités officielles s’en sont déjà emparées. Ainsi, le commissaire interministériel chargé de la lutte contre la grippe en Belgique, Marc Van Ranst a déjà lui aussi incité les femmes enceintes à se faire vacciner. Ces alertes pourraient en effet sonner comme une piqûre de rappel alors qu’en France des informations très contradictoires quant à la campagne actuelle d’immunisation contre la grippe ont circulé dernièrement. En effet, alors que certains médias affirmaient que le vaccin était largement boudé, peut-être en partie à cause de la présence de la souche A (H1N1) dans la formulation du produit, le ministère de la Santé a pour sa part assuré que jamais un tel succès n’avait été remporté. Si la première version se révélait plus proche de la réalité, la France pourrait se sentir rassérénée à l’idée que cette tendance est aussi observée dans d’autres pays. Ainsi, au Québec, la vaccination contre la grippe démarre cette année très lentement. L’impact de la « pandémie » de l’hiver 2009/2010 semble également à l’origine de ce phénomène. « Comme on n’a pas vu arriver d’épidémie, c’est possible que les gens n’y croient plus », analyse Rollande Daudelin du Centre de santé et des services sociaux de la Haute-Yamaska.



Léa Crébat

 

 


Mais, en France aussi, selon Futura-Sciences, la Grippe saisonnière est bien arrivée ...
 

Le 24 décembre 2010

La grippe s'invite aux fêtes de fin d'année

Source : Destination Santé

La grippe arrive par le nord-ouest de la France et le seuil épidémique national devrait être dépassé la semaine prochaine. Pour ne pas vous gâcher les fêtes, pensez au vaccin et aux mesures d'hygiène !

Depuis le début de mois de décembre, l’incidence grippale augmente partout en France. Si les régions du Nord restent les plus touchées, un dépassement du seuil épidémique au niveau national est envisagé dès la semaine prochaine. Le nombre de diarrhées aiguës en revanche, devrait se maintenir en dessous du seuil épidémique.

La Basse-Normandie et la région Nord-Pas-de-Calais sont les plus touchées par la grippe saisonnière. Le seuil épidémique y est largement dépassé. La première par exemple, présente déjà une incidence de 702 cas de grippe saisonnière pour 100.000 habitants.


Des alertes épidémiques sont lancées

En outre, le seuil épidémique – établi à 171 cas pour 100.000 habitants – « pourrait être franchi la semaine prochaine » au niveau national, indique le réseau des médecins Sentinelles. Les Groupes régionaux d’observation de la grippe (Grog) confirment ces résultats. D’après leurs observations, six régions « sont "sur le seuil" d’alerte épidémique » : Île-de-France, Haute-Normandie, Franche-Comté, Picardie, Nord-Pas-de-Calais et Pays de la Loire.

 

Les Grog (N.D.L.R. : on reparle du Rhum, après le Rhume et le Rom !) rappellent que « les personnes à risque ne doivent vraiment plus traîner pour se faire vacciner contre la grippe ». Les mesures d’hygiène quant à elles, sont toujours – et plus que jamais – d’actualité.

Sur le front des diarrhées aiguës, la situation est plus calme. Leur incidence devrait rester en dessous du seuil épidémique, établi à 278 cas pour 100.000 habitants. La semaine dernière, le nombre de cas était encore estimé, en moyenne, à 216 pour 100.000 habitants.

 

 

 

Le Réseau sentinelles a émis une carte
de l'incidence des symptômes grippaux,
où l'on voit nettement l'arrivée du virus par le nord-ouest.
© Réseau sentinelles

 

Le Réseau sentinelles a émis une carte de l'incidence des symptômes grippaux, où l'on voit nettement l'arrivée du virus par le nord-ouest. © Réseau sentinelles

 

 


 

Remarquable discrétion quant au type viral en cause ... pourtant, vous pouvez être certains qu'ils l'ont recherché: ou plutôt, qu'ils les ont recherchés; car il y a le plus souvent au moins 2 virus grippaux différents qui circulent. Certaines rumeurs prétendent que 50% des souches circulantes sont des Virus B, qui n'ont jamais beaucoup ému le Landerneau médico-journalistique, parce que les Virus B sont moins embêtants que les A : ils ne subissent jamais de mutation importante brutale (Cassure), seulement quelques modifications mineures (Glissements), et notre système immunitaire prend le plus souvent le dessus.

Mais, je n'ai pas, pour le moment, entendu parler de la nature des 50% qui restent .... POURQUOI ? Le fameux type pandémique A(H1N1) est devenu un banal virus saisonnier, contre lequel une grosse partie de la population est maintenant immunisée, par vaccination, grippe maladie ou forme inapparente.

 

ALORS, faut-il se faire vacciner ?

  • OUI si vous êtes porteur d'un risque particulier : âge avancé (>65 ans), nourrisson (auquel cas, si vous me lisez, c'est signe d'une certaine précocité !) maladie chronique (rénale, cardiaque, pulmonaire, diabétique, ...), Immunodéficience acquise du fait d'un virus, d'un cancer, d'un traitement immunosuppresseur, etc. [pour la signification de etc., consultez votre médecin et payez un € de plus] ...
  • NON si vous êtes un enfant, un adolescent ou une adulte jeune, en bonne santé, ou si vous voulez prendre le risque (faible, je vous le concède) de rencontrer la Camarde précocément, par pur esprit sportif bien entendu ! Ou alors, si vous croyez au Père Noël ou, mieux, aux miracles :

Creche-1.jpg

  • En plus, il faut savoir que "Le vaccin anti-grippe est adapté chaque année par les industriels producteurs de vaccins, sur la base des études de l'OMS en fonction des virus majoritairement rencontrés l'année précédente et dont on pense qu'ils circuleront encore dans l'année." Donc dans le vaccin de cette année, il y a deux virus A - A(H1N1) et un autre - et le virus B circulant, et qui serait responsable des 50% dont on discourait ci-dessus. Et c'est bien le problème : il semblerait que les Français en particulier aient peur du vaccin contre le virus A(H1N1) !!! Pourquoi ? Mystère de la psychologie de mes aimables contemporains ...... Ah! au fait : moi, c'est fait, vacciné depuis près de 3 mois ! Fin prêt pour compter les points !!! 

 

Oserai-je vous rappeler une vérité que jamais personne ne reçoit, malgré les inombrables répétitions ? Il existe, dans la nature qui n'est pas forcément toujours "bonne", plus de 300 virus différents donnant des symptômes rappelant ceux de la grippe (à tel point que de nombreux médecins s'y trompent, ... mais pas le vôtre, n'est-ce pas ?); vaccinés ou pas contre la grippe, vous êtes susceptibles d'en rencontrer un ou plusieurs chaque hiver (ils ne sont pas dangereux, contrairement au Virus Influenza), et vous direz, comme je le lis souvent :

  • Soit, ma vaccination ne m'a pas empêché d'attraper la grippe ...
  • Soit, je ne me fais jamais vacciner, et je fais la grippe tous les ans; et cela ne m'a jamais tué !

 

 

 

ALORS, le mieux, c'est de faire

comme bon vous semble ...


 

 

 

 

 

 

 

"Vaccinant, Non?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Science
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 15:55

Mon récent billet à ce sujet nécessite un complément : en effet, après que le moustique tigre ait fait plusieurs nouveaux cas de Dengue autochtone dans la région de Nice, c'est au tour du virus du Chikungunya de profiter de ce vecteur disponible dans le Sud-Est de la France depuis 6 ans, j'ai nommé Aèdes albopictus ....

Aedes-albopictus-de-FuturaSciences.JPG

 

L'information est publiée par, entre autres média, le site en ligne de Futura-Sciences de ce jour 27/09/2010. Je vous la livre telle quelle ....

 


Le 27 septembre 2010 à 11h47

Le chikungunya s’installe

en France métropolitaine

Retrouvez toute l'actu de Futura-Sciences sur : Twitter Facebook Iphone et n'importe quel mobile à l'adresse http://m.futura-sciences.com/

Par Claire Peltier, Futura-Sciences

Le mois de septembre 2010 sera marqué par l’apparition de maladies tropicales en France. Après une transmission locale du virus de la dengue à Nice, deux cas autochtones de chikungunya ont été rapportés ce week-end à Fréjus dans le Var. Une épidémie semble néanmoins peu probable.

Après l’apparition des premiers cas autochtones de dengue en France métropolitaine le week-end dernier, c’est au tour du virus du chikungunya de se transmettre localement dans le Sud de la France. En effet, la préfecture du Var a annoncé vendredi la confirmation du premier cas non importé de chikungunya en métropole. Depuis, un deuxième cas a également été confirmé. Habitant Fréjus, les victimes sont des fillettes de 12 ans, qui seraient amies. Les deux jeunes filles seraient actuellement à leur domicile et leurs cas n’inspireraient pas d’inquiétude.

La maladie est transmise d’homme à homme via le moustique vecteur. En France, Aedes albopictus (le moustique tigre) est présent dans les régions méditerranéennes depuis quelques années, où son territoire s’étend de plus en plus. Il a donc probablement piqué successivement une personne atteinte, revenant d’un pays tropical où sévit la maladie, puis une personne saine, à qui il a pu transmettre le virus.

Dans ce cas précis, l’origine de la transmission serait une fillette de 7 ans, revenue d’un voyage en Asie à la fin du mois d’août. Depuis le mois de mai, le nombre de cas importés de chikungunya et de dengue atteignent respectivement les 4 et 124 personnes, soit une forte augmentation par rapport aux années précédentes. Toutefois, nous ne serions pas dans une situation d’épidémie. Le début de la saison hivernale approche et avec elle des conditions défavorables au développement du moustique. Il devrait donc disparaître dans les prochaines semaines, empêchant ainsi la propagation de la maladie.


Malgré le peu de risques, il faut rester vigilant

Une vigilance du personnel de santé est néanmoins demandée pour détecter d’éventuels nouveaux cas. De plus, des opérations de démoustication sont effectuées aux alentours des lieux fréquentés par les patients pour éviter toute nouvelle infection. Les autorités demandent également aux particuliers de participer à la lutte, en évitant de laisser des zones d’eau stagnantes et en portant des vêtements amples. (c'est moi qui souligne)

La population ne doit pas et ne semble pas céder à la panique. Les maladies, dengue ou chikungunya, ne sont pas, dans la grande majorité des cas, un risque majeur pour la santé. Si des problèmes neurologiques chroniques surviennent dans de rares cas, les symptômes, certes désagréables, se résument habituellement à une fièvre supérieure à 38,5°C, des douleurs articulaires, des maux de tête et des hémorragies.

À l’heure actuelle, aucun traitement ne cible le virus lui-même. Seuls les symptômes sont traités par les médicaments administrés aux patients (du paracétamol), en luttant contre la douleur et en faisant tomber la fièvre. Le système immunitaire doit donc agir seul pour éliminer le virus de l’organisme. Alors qu’un vaccin contre la dengue est actuellement testé cliniquement, le vaccin contre le chikungunya quant à lui est encore loin d'être au point.

Le moustique-tigre (<em>Aedes albopictus</em>) présent dans le Var serait responsable de la première contamination du chikungunya en France métropolitaine. © James Gathany - <em>Centers for Disease Control and Prevention</em> (domaine public)Le moustique-tigre (Aedes albopictus)
présent dans le Var serait responsable de
la première contamination du chikungunya
en France métropolitaine. © James Gathany
- Centers for Disease Control and Prevention
(domaine public)

 


 

Mais pourquoi porter des "vêtements amples" ? J'avoue ne pas savoir : d'habitude on conseille des "vêtements à manches longues" pour limiter les possibilités de piqûre par les insectes !

 

La remarque qui est faite sur l'hiver qui approche est judicieuse : en effet, quand la température est trop basse les cycles biologiques du moustique et du virus sont perturbés. Cela signifie aussi qu'il va se passer beaucoup d'années avant que ces maladies puissent s'installer dans notre beau pays sur le mode endémique permanent, le temps que le réchauffement climatique ait fait un peu plus son œuvre. [Ca va mieux en le disant !]

 

 

 

C'est tout de même pas un nabot

de moustique qui va faire sa Loi

en France, là ou les Roms

eux-mêmes ne la font pas ...!!!

 

 

 

 

 

 

"Etonnant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net 


Repost 0
Published by Glorfindel - dans Science
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 18:00
Récupérée pour vous, Cher Public, dans Futura-Sciences du 14 courant, cette information qui pourrait bien être "l'Info de l'année 2010" ... Vous avez tous entendu parler très récemment de l'épidémie de DENGUE qui sévit aux Antilles actuellement; peut-être même vous souvenez-vous de l'épidémie de maladie à Virus Chikungunya qui a frappé "l'Île de la Réunion" il y a peu d'années ....
Ces 2 maladies virales, jusqu'ici "réservées" aux zones intertropicales,
Repartition-geographique-de-la-Dengue-et-d-Aedes-aegypti-.jpg
peuvent être transmises par la piqûre de moustiques, du genre Aèdes, comme la Fièvre Jaune qui dépend de "Aedes aegypti". Tant à La Réunion qu'aux Antilles le moustique responsable est "Aèdes albopictus", appelé ainsi parce qu'il porte des taches blanches, également désigné sous le nom de moustique tigre.
Culex-albopictus-et-la-Dengue-Futura-Sciences-du-14-septemb.JPG
Aedes-aegypti-CDC_Gathany.jpg
Il faut bien avouer qu'ils se ressemblent beaucoup !

Jusque là, les Français des "4 coins de l'hexagone" (comme disait récemment un journaliste !) se souciaient très peu du sort de leurs compatriotes des DOM-TOM : gageons qu'ils seront nettement plus attentifs à ces maladies-là après avoir pris connaissance de l'information que je vous livre ci-après ....


Le 14 septembre 2010 à 13h21

Le premier cas autochtone de dengue

en France métropolitaine


Retrouvez toute l'actu de Futura-Sciences sur : Twitter Facebook Iphone et n'importe quel mobile à l'adresse http://m.futura-sciences.com/

Par Claire Peltier, Futura-Sciences 

Un cas de dengue « autochtone » a été détecté en Métropole. S’il s’agit du premier cas européen de contamination sur le territoire, les autorités affirment que le risque d’une épidémie est limité mais ne peut pas être exclu.

  • Découvrez notre interview exclusive du Dr. Jean Lang, responsable du développement du vaccin contre la dengue chez Sanofi Pasteur

Après les Antilles françaises, la Métropole est elle aussi frappée par un cas « autochtone » de la dengue. D’après le Ministère de la santé, un habitant de Nice dans les Alpes-Maritimes a été infecté par le moustique vecteur du virus dans la région. Aujourd’hui guéri et en bonne santé, le patient est le tout premier cas du genre en France métropolitaine, mais aussi le premier en Europe. Les autres cas signalés sur le territoire étaient des personnes qui avaient séjourné dans les régions du monde où la dengue circule, puis avaient déclaré la maladie à leur retour en France après la période d’incubation.

D’après l’Institut de veille sanitaire (INVS), un cas suspect de dengue est défini par la présence d’une fièvre brutale supérieure à 38,5°C accompagnée de douleurs (maux de tête, douleurs articulaires ou musculaires…). Les cas suspects sont ensuite soumis à des analyses biologiques pour confirmer l’infection. Si la majorité des malades s’en sortent spontanément, il existe des formes rares mais sévères (choc hémorragique) qui peuvent être mortelles. Aujourd’hui, seuls les symptômes de la maladie peuvent être traités car il n’existe aucun médicament ni aucun vaccin spécifique de la dengue.

Alors faut-il avoir peur d’une épidémie dans le sud de la France ? Il est vrai que le moustique tigre (Aedes albopictus), un des vecteurs du virus (avec l’espèce Aedes aegypti) est présent dans ces régions depuis quelques années. D’abord détecté pour la première fois dans les Alpes-Maritimes en 2004, il a progressivement colonisé le Var et les Bouches-du-Rhône, et a même été retrouvé à Marseille au début de cet été.

Les mesures à prendre pour éviter une épidémie en France.
Les mesures à prendre pour éviter une épidémie en France. © Ministère de la santé et l'INPES

 


Des mesures de sécurité renforcées

Mais le moustique seul ne suffit pas à transmettre la maladie. Il faut aussi qu’il soit lui-même infecté par le virus de la dengue. Cela se produit lorsqu’il prélève du sang sur une personne porteuse du virus. Dans ce cas précis, il devait s’agir d’une personne revenant de voyage. Le moustique infecté au cours de la prise du repas de sang a ensuite transmis la maladie en piquant la victime lors d’un autre repas de sang.

Pour éviter toute nouvelle contamination, ce patient comme tous les autres cas importés et avérés de la maladie doivent absolument éviter de se faire piquer. Porter des vêtements amples, démoustiquer les alentours et éviter les points d’eau stagnante où les larves de moustiques peuvent se développer sont les principales mesures de sécurité avancées par le Ministère de la santé.

Les précautions mises en œuvre n’ont pourtant pas suffi à éviter cette contamination. Toutefois, « le risque de développement d’une d’épidémie est considéré comme limité mais ne peut être exclu » toujours d’après le Ministère de la santé. Comme le prévoit le niveau 2 (sur 5) du plan national anti-dissémination de la dengue en Métropole assuré par la Direction générale de la santé, les mesures de surveillance épidémiologique et entomologique vont être renforcées par les autorités.

Le moustique tigre (<em>Aedes albopictus</em>) est responsable du premier cas de dengue autochtone détecté en France métropolitaine. Crédits DR
Le moustique tigre (Aedes albopictus) est responsable du premier cas de dengue autochtone détecté en France métropolitaine. Crédits DR

 


Si je résume l'affaire, ça donne ceci :

  • Le moustique vecteur possible de deux maladies virales potentielles, dont l'expression au sein d'une population immunologiquement naïve prendrait une allure sans doute dramatique, est présent, depuis au moins 15 ans en Italie, et depuis 2004 dans des zones Françaises du Sud-Est ...
  • L'un d'eux a pu s'infecter par un virus de la Dengue sur le territoire hexagonal  (en piquant un sujet porteur du virus à son retour d'une zone endémo-épidémique), et transmettre la maladie (forme bénigne) à un autochtone Niçois : quelle salade !!!
  • La DENGUE (qui ne rend pas fou !) est due à un virus qui peut appartenir à 4 groupes différents dont certains donnent des formes hémorragiques graves souvent mortelles; mais, en général, cette maladie est très douloureuse mais bénigne, en tout cas au sein des populations vivant en zone d'endémie habituelle.
  • Contrairement aux Anophèles, qui transmettent le Paludisme, les Aèdes piquent durant le jour, rendant illusoire l'utilisation des moustiquaires imprégnées d'insecticide, sauf pendant la sieste ! Les Français vont devoir chasser les moustiques, adultes et larves !

Selon une autre information (de même origine), un vaccin tétravalent (contre les 4 types de virus de la Dengue) est en cours de mise au point; il ne sera pas disponible avant 2015/2016; ça tombe bien : les Français se méfient des vaccins !!!!

 

 

 

 

 

Tous à vos filets à moustiques !

 

 

On dit aussi que ces virus

auraient beaucoup de mal

à franchir les frontières de notre fier pays .....

 

 

 

 

 

"Etonnant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Science
commenter cet article
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 17:59

Passée la Grande Peur de l'an dernier, envolés les rires sarcastiques de l'hiver et du printemps, se profile l'automne avec un silence quasi-total dans la blogosphère à propos de la "Pandémie" de Grippe A (H1N1), comme si tout le monde était persuadé qu'elle appartînt au passé. Je vous livre l'information la plus fiable et la plus récente dont je dispose, un article publié le 16 août 2010 par le site www.jim.fr, du Journal International de Médecine :

 

 


 

Grippe :

ce qui nous attend à la rentrée


Le 10 août dernier Margaret Chain, Directrice générale de l’OMS, annonçait que le monde était entré en période post-pandémique grippale. Après avoir bien considéré la situation mondiale, et selon les propres définitions de l’OMS, l’activité grippale serait retournée à un niveau inter pandémique habituel dans la plupart des pays à réseau de surveillance adéquat. Voilà qui a le mérite d’être clair : la pandémie est derrière nous et, en conséquence, nous ne risquons sans doute plus grand-chose. Tout est bien qui finit bien !

On ne demande évidemment qu’à croire l’OMS, mais que signifie exactement cette déclaration de fin de guerre ? Peut-on vraiment, comme on a envie de le faire, en déduire que la prochaine rentrée sera, du point de vue grippal, des plus calmes ? Petit tour, comme on en a pris l’habitude ces dernières mois, et comme l’a évidemment fait l’OMS, du côté de l’autre hémisphère, toujours en avance de quelques mois : on y constate, en Argentine, Australie, Chili, Nouvelle Zélande ou Afrique du Sud, qu’une accalmie inter pandémique semble effectivement installée et que beaucoup moins d’infections respiratoires aiguës sont notifiées. Au Sud Est, à Singapour et en Chine, la situation actuelle est beaucoup plus comparable à celle de 2008 que de 2009. D’un point de vue virologique, l’hiver 2010 est polymorphe : la Nouvelle Zélande reste sous l’influence du variant H1N1, l’Australie et l’Argentine sous celles combinée du A (H1N1)v, A (H3N2) et B ; l’Afrique du Sud est dominée par A(H3N2) et B. Aucun virus n’émerge réellement du lot, et le H1N1 saisonnier semble même avoir complètement disparu. Rien, effectivement, pour gâcher notre nouveau bel optimisme …

Le virus grippal pourrait-il, envers et contre tout, renaître de ses cendres dès cette année ? Comme d’habitude quand il s’agit de Myxovirus, les épidémiologistes n’aiment pas trop s’aventurer, mais un retour pandémique du H1N1v leur semble extrêmement peu probable. Ils avancent plusieurs raisons à leur aimable prévision, que nous connaissons souvent déjà : une population née avant 2007 « naturellement » immunisée, les vastes campagnes de vaccination menées à travers l’Europe l’année dernière et un fort taux d’infections inapparentes –mais immunisantes- qui pourraient empêcher une nouvelle propagation du virus. Tout en prenant la précaution de préciser que le dernier argument reste largement présomptif –avec les virus grippaux rien n’est jamais sur... Il semble cependant bien que nous ne devrions pas trop souffrir de la grippe l’hiver prochain, et ce d’autant que le nouveau vaccin saisonnier sera sans doute particulièrement bien adapté à sa (ses) cible puisque contenant du H1N1v, du H3N2 et du B. Reste que chacun sait bien qu’un mauvais glissement ou un réarrangement délétère ne peut jamais être complètement écarté…


Dr Jack Breuil

 

Nicoll A et Sprenger M : The end of the pandemic –what will be the pattern of influenza in the 2010-2011 european winter and beyond ? Eurosurveillance 2010 ; volume 15 (32). 12 Août 2010.

 

Vous pouvez lire sur un thème proche :

 





Alors, OUI ou NON peut-on être rassuré, devant cette réponse de Normand ? Mais personne de sérieux ne peut parler différemment sur un tel sujet : peut-être bien que OUI, peut-être bien que NON !!!
Allez bon, c'est dit, je me mouille !
L'éventualité qu'apparaisse un variant très différent de celui qu'on a connu, d'ici à la prochaine saison de la grippe dans l'hémisphère nord, est très faible, et donc l'état immunitaire de la population Française suffira à nous faire passer un bon hiver. Mais, puis-je souligner que, selon moi, cet état immunitaire est dû à la conjonction de deux facteurs :
  1. Il n'y a pas eu beaucoup de cas cliniques sévères lors de la saison dernière  (même s'ils ont touché des groupes de population inhabituels), mais il y a eu probablement beaucoup de formes inapparentes (on pourrait le savoir par des enquêtes sérologiques très onéreuses, mais les Français pensent certainement qu'on a déjà dépensé beaucoup d'argent pour cette "grippette" !) inapparentes mais immunisantes.
  2. La campagne de vaccination, très décriée comme d'habitude en France, a, à coup sûr, complété l'immunisation des Français.
Voici venir le temps pour moi de déclarer que je n'ai aucun conflit d'intérêt, n'ayant aucun lien d'aucune sorte avec, soit Madame la Sinistre des Sports et, accessoirement, de la Santé, soit avec les laboratoires produisant les vaccins ou les médicaments anti-viraux !!!

Cependant, ma prise de position ne constitue pas un PARI : les Myxovirus (groupe auquel appartiennent les virus grippaux) sont en effet capables de tout; et j'accepterai la proposition qui va m'être faite, comme sujet appartenant à un groupe à risque, de bénéficier de la vaccination anti-grippale pour la saison prochaine.
http://26.media.tumblr.com/jYug4Iup0kzz4rvmgKyp2ccWo1_400.jpg
Finalement,
même en se mouillant,
ça ressemble
à une réponse de Normand !

"Etonnant, Non ?"
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
Repost 0
Published by Glorfindel - dans Science
commenter cet article

Citations:

"Une volonté politique, c'est une ligne budgétaire ..."

André Gateff - Professeur de Santé Publique - 1988

 

"Le budget de fonctionnement d'un état

ne peut pas être en déficit;

il doit être entièrement couvert par l'impôt.

Il faut inscrire cette règle dans la Loi Fondamentale,

c'est-à-dire la Constitution Française."

François Bayrou - Janvier 2007

 

"Je me retire de la vie politique :

vous n'entendrez plus parler de moi !"

Nicolas Sarkosy - 6 mai 2012

 

"Le changement, c'est maintenant."

François Hollande - Campagne 2012




Col_re sur Imagesia

 



 

Catégories