Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Glorfindel
  • Le blog de Glorfindel
  • : Aphorismes et réflexions plus détaillées sur des sujets divers susceptibles d'intéresser de nombreuses personnes (Culture, science, métaphysique, philosophie, sujets de société).
  • Contact

Mon Profil De Face !

  • Glorfindel
  • Médecin militaire spécialiste retraité, amoureux de l'Afrique, de la France, du jardinage, de la cuisine, de l'actualité et de l'astrophysique, je cherche à communiquer (aller et retour) sur des idées et des "humeurs" dans beaucoup de domaines.
  • Médecin militaire spécialiste retraité, amoureux de l'Afrique, de la France, du jardinage, de la cuisine, de l'actualité et de l'astrophysique, je cherche à communiquer (aller et retour) sur des idées et des "humeurs" dans beaucoup de domaines.

Approchez votre oreille ...!

"J'ai deux Mots à vous Rire ...!"
Jacques Brel
......
  Iris 00  
-------

 
......

Transmis par RotPier :
"il ne faut pas confondre
le rabot des niches
avec
le nabot des riches !"
 
Proposé par Laurent Gerra :
"Quel beau métier Professeur ! "
  -----
 

 

Sur les images, nonchalamment,

Votre mulot laissez, quelques instants !

 

 

 

Locations of visitors to this page

 

Vous cherchez un emploi ?

http://jooble-fr.com/

 

 

Compteur de visiteurs en temps réel

Vous Cherchez Quelque Chose ?

J'ai Commis ...

En vrac ...!

 

 

6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 16:12

Je disais, très récemment, "le pain devient très cher, mais la brioche n'est pas donnée non plus ...". Sommes-nous à la veille d'une révolte, voire d'une nouvelle révolution ? Hélas, je n'en crois rien : nous ne sommes pas assez désespérés encore ! Mais, puisqu'il n'y a pas de mal à se faire du bien, accueillons dans nos chaumières cette très vieille et très belle chanson, signée Aristide Bruant .... voix (mais pas d'Aristide : l'enregistrement fut perdu ...) et paroles !


 

 

 

 

 

Pour chanter Veni Creator
Il faut avoir chasuble d'or.

Pour chanter Veni Creator
Il faut avoir chasuble d'or.


Nous en tissons pour vous, grands de l'église
Et nous, pauvres canuts, n'avons pas de chemise.
C'est nous les canuts
Nous sommes tout nus.



Pour gouverner, il faut avoir
Manteaux et rubans en sautoir.

Pour gouverner, il faut avoir
Manteaux et rubans en sautoir.


Nous en tissons pour vous, grands de la terre
Et nous, pauvres canuts, sans drap on nous enterre.
C'est nous les canuts
Nous allons tout nus.

Mais notre règne arrivera
Quand votre règne finira.

Mais notre règne arrivera
Quand votre règne finira.


Nous tisserons le linceul du vieux monde
Car on entend déjà la tempête qui gronde.
C'est nous les canuts
Nous n'irons plus nus.

 

 

 

Vous pouvez aussi avantageusement vous rendre sur le blogami du Ch'timi ...


 

 

 

 

 

 

 

Aux Larmes, Citoyens ...!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Étonnant, Non ?"

 

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

 

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Culture
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 19:12

On me dit très souvent : "toi, tu es indécrottable avec la musique moderne"; je le dis moi-même assez souvent, certains parmi vous s'en sont (et Dalida !!!) aperçus. J'ai un peu de mal à apprécier ce qui, pour moi, confine au simple bruit, parfois tonitruant. Et bien, ce n'est pas toujours le cas; je l'affirme et je le prouve ....

Il y a quelques jours, je devrais dire quelque nuits, à la fin de l'une des meilleures émissions télévisées de débat du P.A.F. - j'ai nommé "Ce soir ou jamais", de Frédéric Taddeï - dont on dit qu'elle va être supprimée bien qu'elle fasse honneur au Service Publique (même là il apparaît mauvais que les "gens" apprennent à penser !), à la fin donc d'un numéro de cette émission, qui se termine toujours par un chanteur ou un groupe musical en direct (ou en "live", je ne connais pas très bien la différence), j'ai découvert ceci :

 


The DØ - On My Shoulders (Acoustic @ Live Nrk... par wonderful-life1989

Pendant les 15 premières secondes,

ce n'est pas Frédéric Taddeï qui parle !

 

  J'ai découvert .....

et j'ai beaucoup aimé !

 

 

 

 

"Enchantant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Culture
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 18:37

Mon DIEU, 6 mois sans vous parler de mon Artiste aux pastels !!! Et il y a encore des robes; mais sont-ce bien des robes ? A vous de le dire : une Œuvre Artistique est toujours ce que le spectateur en fait, paraît-il !

 

AmBauchau-25.jpg

 

L'ai-je bien otée ? Je veux dire enlevée ... et VOUS, comment allez-vous noter cet effeuillage ? Profitez en bien : c'est la dernière Œuvre de cette série en ma possession ...

Il fait nuit; la terrasse est accueillante sous ces latitudes et en cette saison; le pilier en pierre reflète la lumière de la pleine Lune, qui caresse aussi le linge qui recouvrait récemment ce corps féminin que vous essayez tous (et peut-être TOUTES) d'imaginer ... Est-il chaud et moite, ou, au contraire, sec et frissonnant ? Et, dans ce cas, frissonne-t'il de désirs inassouvis ? ..... La main courante en bois, qui a la chance d'accueillir mollement cet objet suggestif, pourrait peut-être nous le dire ....

 

 

OU

 

 

Bref,

que se passe-t'il sur cette terrasse ?

 

 

 

 

 

"Envoûtant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Culture
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 20:31

Il y avait trop longtemps que je vous privais des écrits de Marc Pottier, 3 mois exactement ... Alors, c'est pour aujourd'hui; mais, qu'il me soit permis, avant, de faire une digression ....


Halte aux cadences infernales que voudrait nous imposer OB !!!!  Je m'explique : notre travail de blogueurs est surveillé de près; à la moindre baisse de rythme, la sanction est immédiate .... Voyez par vous-même chez moi (mais je pense que c'est la même chose pour vous !)

1.JPG2.JPG3.JPG4.JPG

C'est édifiant, non ? Depuis que je n'écris plus 3 articles par semaine, quelle que soit par ailleurs la valeur du contenu de mes billets, mon Blog Rank chute ! (Et, comme dirait Kerfon-le-Celte, cet homme affable : "s'il tombe, c'est la chute .... s'il chute, c'est la tombe !") Et ensuite, plus le nombre de vos visites diminue, plus mon BR dégringole derechef ...

Alors, j'ai pris une grande décision, n'ayant rien à voir avec une quelconque résolution pour l'An Neuf : je vais privilégier le contenu de mes écrits, oserais-je dire leur QUALITE, mais ça, c'est vous qui le direz ..... 

 

Et maintenant, place à Marc Pottier ...  

 


 

Les chroniques d’Elliott et Janvier

n°27 Des larmes

par Marc Pottier, lundi 19 octobre 2009

— Janvier : As-tu parfois pleuré ?
— Elliott : Il me faut réfléchir.
— Janvier : Une larme, un miroir.
— Elliott : De la buée sur mon carreau des halles.
— Janvier : Tu n’y vois plus très clair.
— Elliott : Mes sens sont exaltés !
— Janvier : Un non-sens mais la vie.
— Elliott : Et mon sens de la vie.
— Janvier : Qui en aurait donc un ?
— Elliott : Je cours comme esseulé.
— Janvier : Te donnes des alarmes.
— Elliott : Et trois rêves sucrés seuls décorent mes larmes.
— Janvier : Tu cours seul esseulé…
— Elliott : Et trois rêves sucrés dévorent mes alarmes.
— Janvier : Bon c’est pas l’tout, où donc sont-elles tes larmes ?
— Elliott : Un espace efflanqué qui borde ma mémoire.
— Janvier : Un endroit de douleur que tu veux oublier ?
— Elliott : Qui tout seul s’oublie.
— Janvier : Ainsi tu as pleuré ?
— Elliott : J’ai pleuré, mais je n’ai pas aimé.
— Janvier : Tu as pleuré.
— Elliott : Je n’ai pas aimé, pourtant…
— Janvier : Pourtant ?
— Elliott : Pourtant peux bien rimer avec soulagement…
— Janvier : Tu n’aimes pas les larmes mais apprécie leur effet ?
— Elliott : Les larmes nues ne sont pas sans effets.
— Janvier : Elles sont libération…
— Elliott : Ne m’ont pas libéré.
— Janvier : De quoi, de qui aurait-il donc fallu qu’elles te libèrent ?
— Elliott : De mon état constant de bonheur !
— Janvier : Ah !
— Elliott : Il n’est pas facile de toujours être heureux.
— Janvier : Tu y parviens parfaitement, nullement te forçant.
— Elliott : Mon naturel heureux parfois m’encombre.
— Janvier : Ah ?
— Elliott : Hors toi personne ne s’inquiète vraiment de moi : il est heureux…
— Janvier : Ils disent de toi que tu es heureux comme ils diraient que tu es imbécile !
— Elliott : Verybeaucoupàpeuprès très exactement tout à fait ça.
— Janvier : Tu aimerais que ton naturel bonheur ne soit pas une tare ?
— Elliott : J’aimerais parfois être comme tout le monde et me plaindre.
— Janvier : Mais que fais-tu en ce moment ?

 


 

Avec Marc Pottier,

je suis sûr de la qualité du contenu ....

d'autant plus que

cela ne m'a pas demandé trop d'efforts ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Langues de

 

 

 

 


"Usurpant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Culture
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 15:51

Je viens de regarder le début de la série télévisée "Les Misérables", paraît-il d'après Victor Hugo, et j'ai noté, pour la première fois (peut-être parce que je n'avais jamais vu le début !), une réplique lumineuse que Josée Dayan met dans la bouche de Fantine (Charlotte Gainsbourg) : "C'est mieux ainsi; il n'est pas bon de boire pour une femme enceinte !" Je rappelle que l'action du magnifique roman de Victor Hugo se déroule dans la Ière moitié du XIXème Siècle, entre la Restauration et la Révolution de 1830 ... et que la notion de dangerosité des boissons alcoolisées chez la femme enceinte est très récente ... Je n'ai pas eu le courage d'aller vérifier dans l'Œuvre Originale si cette notion y figure, mais ça m'étonnerait ! (Qui me fera mentir ?)

Josee-Dayan-copie-1.jpg

 Il faut dire que cette réalisatrice fait œuvre de destruction systématique des classiques de la Littérature Française, et aussi de l'Histoire du Pays, depuis 1998, souvent avec la complicité de Didier Decoin, (Le comte de Monte-Cristo, Balzac, Les Misérables, Les Liaisons Dangereuses, Les Rois Maudits, ...), tous sujets qui avaient déjà été traités avant elle, et avec infiniment plus de justesse !

 

 

Claude-Berri.jpg

Claude Berri a même cherché à l'imiter, sur grand écran cette fois ... En 1993, il nous a pondu un "Germinal" d'anthologie, avec 3 allumettes et deux trombones, et suffisamment peu de figurants pour ridiculiser le mouvement populaire décrit par Emile Zola ... figurants qu'il n'a d'ailleurs même pas payés au tarif syndical, ce qui lui a valu des ennuis aux Prud'hommes; ennuis qui l'ont, peut-être, empêché de récidiver dans le genre.

Germinal.jpg

 

 

 

Mais le canard Dayan est toujours vivant  !!!

 

 

 

 

 

 

 

"Détruisant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Culture
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 11:11

J'imagine que je vous aie fait suffisamment attendre : OUI, d'Artagnan est arrivé ! Chose promise chose due ! Mais je vais vous faire un peu languir encore. En effet, au travers de vos commentaires j'ai cru comprendre que les événements de 1994 au Rwanda n'étaient pas forcément présents à votre mémoire dans leur totalité : vous êtes si jeunes, vous ! Alors, je me propose de vous en offrir un rapide résumé.

 

Le Rwanda est un petit pays d'Afrique Centrale : 26 fois moins grand mais 4 fois plus peuplé (en densité d'habitants au km²) que la France. Il est indépendant (de la Belgique) depuis 1962. L'antagonisme ethnique, entre les Tutsi (éleveurs) et les Hutus (cultivateurs), les 2 principaux groupes ethniques du pays (respectivement environ 30% et 70%), a été encouragé par le colonisateur depuis très longtemps, très bêtement parce qu'en fait ce ne sont pas vraiment des ethnies différentes : les mariages mixtes étaient très fréquents depuis longtemps ! Mais, poussant la stupidité jusqu'au bout, les Européens décidèrent que les Tutsi devaient avoir la prééminence dans la direction de tout, et exigèrent que les Cartes d'identité portassent la mention de l'appartenance ethnique des individus. Ces 2 groupes humains, qui n'étaient en fait que des clans différents d'une même ethnie, et qui s'entendaient fort bien il y a 100 ans, devinrent des ennemis mortels un peu avant l'indépendance. A l'indépendance, le supposé groupe Hutu prit le pouvoir, non sans violences diverses des 2 côtés. Il faut savoir que le Burundi, petit état voisin, a connu des problèmes symétriques ... Et, dans les 2 Pays, les massacres se sont succédés jusqu'à nos jours ! ( Pour les puristes, cette histoire résumée paraîtra légère : mais ce n'est pas là mon propos)

 

Pour mémoire, je vous rappelle la carte du Rwanda :

Carte-Rwanda-Domaine-public-CIA.png

 

Puis arrive le printemps 1994 (6 avril), et ce que tout le monde, très vite et depuis, appelle "un génocide" : des groupes claniques Hutus, nombreux et excités, attaquent à la machette des Tutsi et des Hutus modérés qui voulaient s'opposer à eux, et le massacre commence, presque dans l'indifférence générale.

  • MOTIF : l'avion du Président (Hutu) est abattu au moyen d'un missile sol-air, dont personne ne sait exactement qui l'a tiré, même aujourd'hui ! On a accusé des militaires Belges, des mercenaires Français, des Tutsi réfugiés en Ouganda (base arrière des opposants du FPR), et même, depuis peu, des barbouzes Américains ...
  • RESULTAT : 800.000 Hommes massacrés (les chiffres vont de 350.000 à 1.000.000) en deux mois; environ 10% de la population totale du pays, donc ! Quelle efficacité !

 

Enfin, après 2 mois, la communauté internationale se réveille, et l' O.N.U. confie à la France, sur sa demande, une mission de maintien de la Paix; ce sera l'Opération Turquoise, à laquelle j'ai failli participer, avant qu'un individu mal identifié (par moi) ne s'avisât que je fusse incontrôlable !!! Cette Mission s'interpose entre les 2 groupes claniques, et permet aux "Hutus" de se réfugier au bord du Lac Kivu à l'ouest du pays, côté Rwanda, mais surtout dans le pays qui s'appelle encore à cette époque le Zaïre, de l'autre côté de la frontière. [Fin de la phase 2]

 

Finalement [et c'est la phase 3], le pouvoir "Tutsi" qui a pris la place vacante à Kigali (4 juillet), décide d'aller au Zaïre poursuivre les "génocidaires", et pour cela  l'homme fort du Régime (Paul Kagamé), en 1996, s'appuie sur les rebelles congolais de Laurent Désiré Kabila (qui renversera MOBUTU en 1997 avec l'aide, entre autre, de Kagamé, et créera la République Démocratique du Congo), et la vengeance commence, bien à l'abri des forêts de l'Est-Zaïre, et aurait perduré jusqu'en 2002 dit-on ?

 

De toute évidence la population Rwandaise a beaucoup souffert de ces événements, si l'on en croit l'évolution de la démographie du Pays :

Rwanda-demographie.png

Source : Data FAOSTAT, year 2004 :

http://faostat.fao.org/faostat/help-copyright/copyright-e.htm

(last updated 9th february 2005)

 

 

 

Le tryptique de Penda Gueye, que je vous ai déjà présenté, peint sur toile de jute en 1996, fait référence à la phase 2, à l'exil forcé des "Hutus" en direction du Lac Kivu. Le soleil carré sur chaque toile exprime que ni l'artiste ni le monde ne tournent rond; et les couleurs sont de feu, de sang et d'ombre. Le peuple maudit se regroupe sur les bords du Lac Kivu sans pouvoir se débarrasser du sang qui les souille comme il souille les bords du lac; certains se sont égarés dans cette transhumance, et ils errent comme des ombres, zombies vivants.

 

J'insiste sur un point capital : on ne parle pas ici de la Phase 1, celle du "génocide" du printemps 94; on parle de juin - juillet 1994 ! Et c'est une des choses qui m'ont troublé depuis plus de 10 ans ...


En 1998, alors que les massacres battent leur plein en toute discrétion dans l'est de la forêt du Zaïre, devenu entre temps R.D.C., Penda Gueye va mieux, et elle peint, sur une toile normale de dimension plus modeste un tableau sans nom, que j'ai surnommé "d'Artagnan" :

  • HAUTEUR : 64 cm

  • LARGEUR : 41 cm

Que, sans plus attendre (!), je vous présente ici :

D'Artagnan

Ouah ! Quel choc ! J'aurais dû vous prévenir .... Ça va ? ....... L'Art, ce doit être ça !!!

Le soleil est de nouveau rond, même s'il rougeoit comme au crépuscule ... (en astronomie, il y a 2 crépuscules par jour : celui du soir, et celui du matin !) Et ce soleil s'inscrit dans une fenêtre de ciel bleu, ourlée en bas d'un rai de lumière solaire normale qui s'immisce dans le tableau .... Bien sûr, l'atmosphère toujours sanguine se souvient des massacres ... mais une autre fenêtre bleue s'ouvre derrière la foule qui reste aux bords du Lac Kivu ... L'Espoir est revenu ..... !!!

 

Enfin, c'est comme ça que je le vois, moi; et, pour une fois, je peux vous dire que Penda était d'accord avec moi ... Mais j'aimerais bien avoir votre avis à vous, sur "d'Artagnan" et sur l'ensemble reconsidéré à la lumière de la 4° toile. Peut-être certaines ou certains parmi vous auront changé d'avis ...?

 

 

 

 

 

 

 

"Étonnant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Culture
commenter cet article
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 14:14

Une première édition de ce billet a subi la fantaisie Obéienne; je vous prie de m'en excuser !

 

Dans l'article "Peinture acrylique" où je vous présentais le triptyque qui avait été inspiré à Penda Gueye par les événements du Rwanda du printemps 1994, Liliane me faisait remarquer, à juste titre, que : "Un triptyque est un ensemble de trois oeuvres... Mais pourquoi ne pas les présenter en ligne ? ". Dès lors je promis de chercher une solution; mais en fait, il y en a deux. Aujourd'hui je vous présente la 1ère, puis je vous annonce la seconde ... c'est dire qu'il n'y en aura pas trois : "La Guerre de Troie n'aura pas lieu" !

 

Errance-bis.jpg-Le Lac Kivu bis-Les-egares-bis.jpg

 

Les voici donc, côte à côte comme il se doit mais un peu petits sans doute. Alors, la solution, ce serait de les publier dans le format "NewsLetter" qui n'a pas les contraintes de la largeur d'un article : ce sera chose faite dans quelques jours, le temps pour que ceux qui, parmi vous, seraient intéressés, de s'abonner à ma "Lettre de nouvelles" ne serait-ce que momentanément.

 

NOTA : remarquez bien la forme du soleil dans ces 3 toiles; nous serons amenés à en reparler ....

 

 

 

 

"Etonnant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net 

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Culture
commenter cet article
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 17:13

Reçu ce cours texte de Marc Pottier il y a déjà plus d'un mois .... J'avais pourtant promis de le publier rapidement car, me disait Marc, "c'est pour la rentrée" ! Mais, toujours ce maudit et désormais célèbre problème de Cerf Volant, je n'ai encore pas bien vu le rapport avec la rentrée. Sachant que plusieurs parmi vous sont plus intelligents et bien plus vifs que moi, je me décide à le retranscrire, espérant que de vous me vienne la Lumière ! Je suis bien conscient que je vous donne ainsi à penser ...

Pensees-sauvages.jpg

Piochée dans

 

 

 


 

Marc Pottier 12 septembre 2010 - De la Pensée -

— Janvier : Il n’y a pas de fumée sans feu.
— Elliott : C’est faux !
— Janvier : Pourtant le dit-on bien souvent !
— Elliott : Alors que l’on s’apprête à fustiger un innocent !
— Janvier : Nous voilà tout soudain philosophe !
— Elliott : Philo-sophiste soit qui mal-y-pense !
— Janvier : On a bien le droit de s’autoriser à penser de temps en temps, non ?
— Elliott : Certes : c’est l’apanage de tous sinon d’aucun !
— Janvier : Forte pensée que celle-là !
— Elliott : Elle appartient à tous, sinon à aucun.
— Janvier : Pour autant ce n’est pas la pensée unique.
— Elliott : Seulement la pensée qui autorise chacun à penser.
— Janvier : Alors, pensons ! Pensons à tour de bras, pensons à nous en péter la pensée !
— Elliott : Le problème restant : penser à quoi ?
— Janvier : Il y a le choix !
— Elliott : C’est bien le problème : je ne sais pas à quoi penser.
— Janvier : C’est pourtant ce que tu fais en ce moment ?
— Elliott : Je pense à la pensée, mais il me plairait bien de penser à autre chose !


Un peu court pour une pensée profonde? Désolé, c'est la rentrée!

 

 


 

Ce à quoi je répondis très vite, le 13 septembre :

Si c'est pour la rentrée, il faut donc que je le publie très vite ???
Je vais essayer d'y "penser" !
Bonne semaine à toi, Ami ...

 

Nous sommes le 17 octobre 2010, le con primé (pardon, le cachet) de la poste en faisant FOI : est-ce vraiment si lent ?

 

 

 

 

 

 

"Bien pensé, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Culture
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 19:00

Depuis quand ne vous ai-je plus parlé d'Art ? Depuis .... fatigué !!! Je vous ai parlé beaucoup plus souvent d'Afrique récemment; quand je commence, je ne peux plus m'arrêter ! D'ailleurs, je vais faire les deux aujourd'hui : AFRIQUE et ART. Mais oui, c'est possible; et je vais commencer de vous dévoiler ma (Notre !) collection privée.

 

Avez-vous quelques souvenirs des événements du Rwanda, survenus au printemps 1994 ? Sans doute, sauf peut-être Acidkronik qui était à peine née ! J'ai d'ailleurs failli y aller avec la Mission Française d'Assistance (2 mois trop tard !!!) : nommé dans un premier temps, je fus récusé ensuite parce que jugé "peu sûr !". Ces événements ont littéralement traumatisé un Artiste Sénégalais que j'ai rencontrée (il s'agit d'une femme) à DAKAR en 1997. Penda Gueye, pour la nommer, environ 35 ans à l'époque, Artiste-Peintre, Professeur en Education Artistique, a enfin pu confier à la toile sa douleur, au travers d'un triptyque à la peinture acrylique sur toile de jute ....

 

Je pourrais décider de ne vous montrer ces 3 toiles qu'une à une ..... mais non, je ne serai pas sadique; et puis un triptyque ça va par 3 !!!

 

C'est parti : après, je vous en parle.

(pensez à laisser musarder votre mulot sur les toiles)

Le-Lac-Kivu-pour-mon-blog.jpg

1er volet : Le Lac Kivu

 

Errance-pour-mon-blog.jpg

2ème volet : Errance

 

 

 

Les-egares-pour-mon-blog.jpg

3ème volet : Les égarés

 

A propos de ces peintures, mais aussi du reste de l'œuvre de Penda GUEYE, un critique d'Art (Abdoulaye Mbengue) dans un papier intitulé "Itinérance des lignes de l'abstrait au figuratif", nous dit : "Enfin les silhouettes esquissées par l'Artiste, à peines suggérées, prennent forme et consistance dans des postures de femmes; comme si le figuratif devait faire irruption dans l'abstrait." Il nous parle également des couleurs : "L'aspect évolué de la ligne introduit finalement la suggestion des silhouettes, dans différents contextes astucieusement colorés. Et tantôt l'ambiance spectrale (par le blanc) peut donner l'idée de corps hiératiques, en errance."  

 

 

Mais j'entends ceux qui posent des questions, comme "j'entends également ceux qui se taisent" !!!

  • Pourquoi la peinture acrylique ? parce que la peinture à l'huile met beaucoup de temps à sécher sous ces climats chauds; et parce qu'elle coûte aussi beaucoup plus cher !
  • Pourquoi la toile de jute ? parce qu'elle confère à l'œuvre une sensation de misère qui colle bien au sujet ...

 

Mais pourquoi, auriez-vous pu me demander aussi, cet Artiste Sénégalais a-t-elle été choquée à ce point par les événements du Rwanda, qu'elle mît 3 ans à épancher sa douleur sur la toile ? Et c'eût été une très bonne question, tellement que je vais y répondre même si vous ne l'avez pas posée !

Au Sénégal, quand vous demandez aux gens à quelle ethnie ils appartiennent, ils répondent souvent (surtout les Artistes) : "je suis citoyen du Monde !"; au contraire de ceux que j'avais pu rencontrer, 15 ans plus tôt, en Afrique Centrale. Alors, pour eux, les événements du Rwanda furent intensément traumatisants : une guerre folle entre deux ethnies Africaines, ethnies présentant entre elles, au demeurant, des limites assez floues, était propre à détruire leurs illusions universalistes ...

 

 

Mais vous ne connaissez pas la meilleure : un jour prochain peut-être, je vous montrerai le 4° tableau de ce triptyque ! [Ben quoi ? les 3 Mousquetaires n'étaient-ils pas 4 ? Il faut encore que je sorte d'Artagnan du coffre et que je lui fasse les honneurs d'un A.P.N. !] OUI, parce que de tels Chefs-d'œuvre sont forcément gardés au coffre : les gens sont tellement méchants !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Etonnant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Culture
commenter cet article
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 16:51

J'espère que vous n'avez pas oublié l'Ecrivain "Marc Pottier" ... SI ! Alors retournez en arrière, le 25 mars 2010, avant de lire ce "nouveau" billet :

 

 


De la Gaité ...

 

— Elliott :     Je n’aime pas ma tristesse, c’est pourquoi je suis gai.
— Janvier :     C’est d’une désarmante simplicité !
— Elliott :     Je n’aime pas non plus la tristesse des autres mais suis simplement là désarmé.
— Janvier :     Donnes leur ta recette !
— Elliott :     Ne vaut-elle sans doute que pour moi, ils haussent leurs épaules.
— Janvier :     Ainsi ont-ils déjà meilleure allure !
— Elliott :     Elles retombent aussi vite, peut-être un peu plus bas.
— Janvier :     L’idée doit faire son chemin, il faut leur laisser le temps de comprendre.
— Elliott :     J’aime assez ce que tu dis là.
— Janvier :     Les choses simples sont les plus difficiles à saisir.
— Elliott :     Faudrait-il que je les complique ?
— Janvier :     Ce serait là une piste.
— Elliott :     Plus les choses sont compliquées, plus de personnes s’attachent à sembler les comprendre.
— Janvier :     Les choses simples ne sont pas faire-valoir.
— Elliott :     Il faudrait donc dire des choses simples d’une manière compliquée ?
— Janvier :     C’est la voie qui mène à l’écoute!
— Elliott :     C’est la voix qui peut être entendue.
— Janvier :     Si tu es entendu, peut-être peux-tu commencer à être écouté.
— Elliott :     Et c’est l’écoute qui mène la voile.
— Janvier :     La voile qui mène le navire.
— Elliott :     Le navire…
— Janvier :     Nous partons encore loin de nos bases.
— Elliott :     Pour y mieux revenir : on connait bien sa base la voyant de loin !
— Janvier :     Si on a dit assez de choses compliquées pour être écouté…
— Elliott :     Il faut revenir aux choses simples pour, alors, être entendu !
— Janvier :     Bien entendu !
— Elliott :     Étant bien entendu, on s’attrape un petit pouvoir…
— Janvier :     Et continuant à parler simplement on peut s’occuper de choses plus compliquées…
— Elliott :     Les choses compliquées qui donnent la puissance?
— Janvier :     Sûrement celles-là-même !
— Elliott :     Et la tristesse aussi ?
— Janvier :     Et la tristesse aussi ? Peut-être que bien évidemment.
— Elliott :     Il me reste trois sous…
— Janvier :     On va aller s’les boire !
— Elliott :     Chez…


 


Chez qui ? On n'en sait RIEN ! Et c'est bien dommage : on aurait pu les rejoindre ... Mais, peut-être est-il plus facile d'être GAI quand on vit dans une île ?

http://www.e-voyageur.com/atlas/Caraibes.jpg


 

Vous pourriez le lui demander sur son site "Un Océan de Solitude" ?

 

 

 

 

Quoi qu'il en soit, à votre Santé à tous ...

 

ET

Bon Appétit

 

 

 

 

 

 

"Gaiement, Non ?"

 

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Culture
commenter cet article

Citations:

"Une volonté politique, c'est une ligne budgétaire ..."

André Gateff - Professeur de Santé Publique - 1988

 

"Le budget de fonctionnement d'un état

ne peut pas être en déficit;

il doit être entièrement couvert par l'impôt.

Il faut inscrire cette règle dans la Loi Fondamentale,

c'est-à-dire la Constitution Française."

François Bayrou - Janvier 2007

 

"Je me retire de la vie politique :

vous n'entendrez plus parler de moi !"

Nicolas Sarkosy - 6 mai 2012

 

"Le changement, c'est maintenant."

François Hollande - Campagne 2012




Col_re sur Imagesia

 



 

Catégories