Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Glorfindel
  • Le blog de Glorfindel
  • : Aphorismes et réflexions plus détaillées sur des sujets divers susceptibles d'intéresser de nombreuses personnes (Culture, science, métaphysique, philosophie, sujets de société).
  • Contact

Mon Profil De Face !

  • Glorfindel
  • Médecin militaire spécialiste retraité, amoureux de l'Afrique, de la France, du jardinage, de la cuisine, de l'actualité et de l'astrophysique, je cherche à communiquer (aller et retour) sur des idées et des "humeurs" dans beaucoup de domaines.
  • Médecin militaire spécialiste retraité, amoureux de l'Afrique, de la France, du jardinage, de la cuisine, de l'actualité et de l'astrophysique, je cherche à communiquer (aller et retour) sur des idées et des "humeurs" dans beaucoup de domaines.

Approchez votre oreille ...!

"J'ai deux Mots à vous Rire ...!"
Jacques Brel
......
  Iris 00  
-------

 
......

Transmis par RotPier :
"il ne faut pas confondre
le rabot des niches
avec
le nabot des riches !"
 
Proposé par Laurent Gerra :
"Quel beau métier Professeur ! "
  -----
 

 

Sur les images, nonchalamment,

Votre mulot laissez, quelques instants !

 

 

 

Locations of visitors to this page

 

Vous cherchez un emploi ?

http://jooble-fr.com/

 

 

Compteur de visiteurs en temps réel

Vous Cherchez Quelque Chose ?

J'ai Commis ...

En vrac ...!

 

 

26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 16:51

Le dimanche 18 août 2013, nous recevions, pour le thé, une amie Allemande (Bavaroise, même !  ) et ses 2 filles, dont l'une, de 17 ans, se passionne pour le théatre. Il se trouve que nous avons en ce moment chez nous un ami de plus de 20 ans (  ), mon Frère Noir (il me souvient vous en avoir déjà parlé une ou deux fois au fil de ces pages ...), et sa fille, Anne Daba, 17 ans, filleule de ma compagne, à qui nous allons servir de correspondants pendant au moins 2 ans, au long de ses études au lycée proche où elle sera pensionnaire, qui s'intéresse également au théatre dont elle veut faire son métier. Mon ami, Professeur Agrégé de Lettres Modernes,  est également "Auteur Dramatique" (7 pièces déjà publiées et jouées à Dakar).

Tout ce beau monde a donc devisé à propos de ce "Noble Art" ... Au bout d'un moment j'ai lancé un défi à Ousmane Diagne ( puisque tel est son nom) : écrire en 3 jours un court texte, d'inspiration libre, "mouillant" tous les personnages présents.

Trois jours après, heure pour heure, le défi était relevé : je vous livre ci-dessous, avec l'autorisation de l'Auteur, le résultat, non retravaillé !

 

Da-Ti-E-02.JPG

 

 


 

Saynète

Nombre de personnages : 7

Léona

Monica

Yarila

Galadriel

Anne-Daba

Glorfindel

Ousmane

 


Thème : La place de la femme dans la société

  Genre : Comédie 

 

Auteur : Ousmane Diagne

 

Et la Troupe du

Thé de Da ti é

 

 

Yarila

C’est quoi un mélèze ?


Glorfindel

C‘est un conifère


Yarila

C’est quoi un conifère ?


Glorfindel

C’est un arbre


Monica

Je croyais qu’on disait une arbre ?


Léona

Mais pas du tout !


Ousmane

Oh ! … Vous n’allez pas encore vous chamailler ! N’importe comment le masculin l’emporte sur le féminin; c’est la règle !


Glorfindel

Et dès qu’on est plus d’accord il faut s’en tenir aux règles !


Galadriel

Tu parles ! une règle établie par les mecs !


Ousmane

Il ne s’agit pas de savoir qui l’a établie mais si elle est juste !


Monica 

 Et alors ?


Léona

Mais de toute évidence et de toute histoire, elle est juste entérinée, ratifiée, approuvée, agréée !


Galadriel

Peu importe qu’elle soit acceptée, admise, consentie, adoptée !


Anne-Daba

Pardon !... je crois que dans votre jeu de synonymes vous avez oublié « acquiescée ! »


Galadriel

A la bonne heure ! Peu importe qu’elle soit « acquiescée » ou endurée, ce qui est certain c’est qu’il faut l’a-bo-lir !


Anne-Daba

C’est bien connu : « Si Adam a été créé le premier, c’est qu’il fallait faire un brouillon !»


Glorfindel

Mais qu’est-ce que ce complot contre le sexe fort ?


Monica

Sexe fort ? Il ne tire sa force que de ce que nous voulons bien lui laisser !


Ousmane

Oh la mauvaise foi ! Vous lui laissez ce que ne pouvez pas faire ! Alors qu’il n’y a rien que vous faites que l’homme ne puisse pas faire !


Léona

Comme faire un enfant par exemple !


Glorfindel

Mais pour faire un enfant il faut être deux !


Monica

Vous oser comparer vos dix minutes à nos neuf mois ?


Glorfindel

Mais c’est justement là notre supériorité, là où il nous faut dix minutes, il vous faut neuf mois !


Ousmane

Et parfois même une césarienne pour compléter.


Monica

Et c’est vous qui parliez de mauvaise foi ! Vos dix minutes… elles ne font même pas un avorton !


Ousmane

Mais si madame, c’est comme un missile nucléaire, dix secondes de compte à rebours et après c’est la réaction en chaîne !


Galadriel

Ça y est ! Il prend son arbalète pour un lance-missile !


Monica

Son arbalète ? On ne dit pas une arbalète ?


Léona

Oui un arbre et une arbalète.


Yarila

Et c’est quoi encore une arbalète ?


Léona

C’est une catapulte à flèche genre harpon des temps anciens ...


Ousmane

Un lance missile des temps anciens alors ?


Galadriel

Sauf que …


Léona

Vous n’allez pas encore ergoter sur les temps anciens.


Monica

Non mais à cette époque on savait ce qu’était la galanterie au moins !


Glorfindel

Normal : les femmes admettaient qu’elles étaient faibles et qu’elles avaient besoin de nous ....


Anne-Daba

Oui... Hé bien l’esclavage a pris fin ! Dans les temps modernes .... "tenez l’autre fois aux informations on expliquait que lors d’un sauvetage, onze personnes étaient suspendues à une corde sous un hélicoptère. C'était 10 hommes et une femme. Comme la corde n'était pas assez solide pour les tenir tous, il fut décidé qu’une personne devrait lâcher la corde pour que les autres soient sauvés. Aussitôt la femme prit la parole et dit que ce serait elle qui lâcherait la corde, car les femmes sont habituées à tout lacher en faveur de leurs enfants et de leurs époux, donnant tout aux hommes sans rien recevoir en retour et que les hommes en tant que le premier créé par Dieu, méritaient de survivre, car ils étaient aussi les plus forts, les plus intelligents et capables de grands exploits ..."

 


 

"À peine en était elle arrivée là,

de ses compliments,

que tous les hommes tombèrent ….

Ils s’étaient mis à applaudir ..."

 

 


Monsieur-01.JPG

 

 

 

 

Toutou sur Imagesia

 

 

 

 

 

"Étonnant, Non ?"


Colombe_de_face sur Imagesia

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Littérature
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 12:00

 

Pour finir le mois de février ... Et si ma connection veut bien fonctionner un moment !!!

J'ai promis à Dimdamdon59, qui a créé une "Communauté" (Le coin de ma poésie!!!), que je publierai assez rapidement un billet pour icelle. Mais, comme je ne suis pas très doué en versification, je fais appel à Rotpier, auteur d'une seconde version de "La Robe Abandonnée" qu'il avait écrite pour illustrer le dernier pastel de "AmB". Et qui dit Seconde version, dit en principe qu'il n'y en aura pas de Troisième .... Quoique ... L'ami Pierre est tellement fantaisiste ! (En fait, Dimdamdom s'en va : alors je republie ça dans une autre communauté .... ainsi va la vie, qu'à la fin elle "se casse" !!!)

 

 

 


AmBauchau 25

 

La Robe abandonnée

En équilibre instable
sur le bord d’un muret,
elle est là, délectable,
qui garde son secret.

Taillée dans de la bure,
un tissu très ancien,
elle est tout en courbures
avec trou-trous fait main.

Est-elle encore chaude,
toute imprégnée d’odeurs ?
Une idée qui taraude
et qui rendrait voyeur !

Où est-elle passée
celle qui l’habitait ?
Sans doute trop pressée
d’entrer dans le ballet ?

La renfilera-t-elle
à l’issue des ébats ?
Par-dessus ses dentelles
ou à cru comme ça ?

Ou bien sans retenue,
ignorant la pudeur,
dansera-t-elle nue
soulignant sa blondeur ?

Pour célébrer la vie,
pour encenser l’amour,
la passion assouvie
et le bonheur du jour !

Mais, il se fait tard …

Tout comme cette robe
mes songes chiffonnés
s’en vont et se dérobent :
simples rêves mort-nés.

Pierre Dupuis

 

 


 

 

Il appert donc que ma connexion tient, et ce n'est pas la Franche Connection ... (fumeuse, celle-ci !) Profitons-en pour publier ! Du coup, je fais deux heureux à peu de frais pour moi : moins de 2 .... €uros !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Étonnant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

 

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Littérature
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 19:11

 Cela n'étonnera pas grand monde que je veuille marquer le souvenir du Grand Einstein en ce jour de la Saint-Albert .... Pour ce faire je vous offre un poème que le Rotpier, alias Pierre Dupuis en l'occurence, m'a gentiment offert : l'Iris Tournelle m'a bien plu ! Et, que si ses calembours valent mieux que les miens, à lui l'homme aux plates, qu'au moins DIEU fasse que mon billet soit plus lu que le sien !!!

 


 

 

 

Clin d’œil aux iris

 

Je ne vais pas malgré ce titre

vous parler du grand Osiris,

ne maîtrisant pas le chapitre

je me bornerai aux iris !

 

Pourtant je sais et je l’affirme

- je n’ai pas l’esprit béotien ! -

que l’iris, je vous le confirme,

était aimé des Egyptiens !

 

J’aime cette fleur à rhizomes

et cela depuis très longtemps,

je me souviens quand j’étais môme

d’en avoir cueilli aux étangs.

 

Ils ont des fleurs hermaphrodites,

ne cherchez pas chez les iris

à séparer un soir de cuite

les zizis et les clitoris !

 

Le peintre à l’oreille coupée

en a couché sur un tableau :

il y en a une flopée

qui valent très cher au kilo !


 


Ce n’est pas avec ma retraite

que je pourrais me les payer :

ma fortune est des plus abstraite

mais je ne vais pas larmoyer !

 

Si je n’ai aucun dividende,

j’ai un jardin où j’ai planté

plein de bulbes en plate-bande

et ce sera beau cet été !

 

J’ai choisi la variété « Tourne »,

c’est un papy en rocking-chair

qui m’a dit : « Mon gars, l’iris « Tourne »,

c’est vraiment l’iris le moins cher ! »

 

Et grâce à cette économie

j’en ai pris d’autres, des « Olés »,

renommés en gastronomie :

rien ne vaut les iris « Olés » !

 

C’est une drôle de cuisine

que je vous ai mijoté-là,

Je ne vais pas prendre racine

je pars et vous salue bien bas !

 

Ma bonté étant légendaire,

des droits d’auteur je fais mon deuil,

rangez votre carte bancaire :

vous avez mes iris à l’œil !

 

 

 Pierre Dupuis

 


 

 

"Irisant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

 

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Littérature
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 04:49

Rotpier m'a demandé s'il pouvait utiliser l'image de la 6° Robe que j'ai publiée il y a peu ; mais, le Copyright en appartenant à AmB, j'ai dû refuser, presque l'amor dans l'âme ! Il voulait en faire l'illustration d'un poème pour son blog .... Je lui ai proposé de me faire son porte-vers sur ce coup-là, et il a accepté.

 

Voici donc, dans un décor signé AmB, et une mise en page de Glorfindel, un texte en vers de Rotpier !!!! En vers, OUI; mais en vers bleus !

 

 


 

AmBauchau 25

 

La Robe abandonnée

En équilibre instable
sur le bord d’un muret,
elle est là, délectable,
qui garde son secret.

Taillée dans de la bure,
un tissu très ancien,
elle est tout en courbures
avec trou-trous faits main.

Est-elle encore chaude,
toute imprégnée d’odeurs ?
Une idée qui taraude
et qui rendrait voyeur !

Où est-elle passée
celle qui l’habitait ?
Sans doute trop pressée
d’entrer dans le ballet ?

La renfilera-t-elle
à l’issue des ébats ?
Par-dessus ses dentelles
ou bien à cru, comme ça ?

Mais … Stop !

Repliez cette page :
excitant cérébral !
Arrêtez le dopage,
vous vous faites du mal !

Prenez votre tisane
et deux ou trois calmants
pour pouvoir, comme Jeanne,
vivre plus de cent ans !

Pierre Dupuis


 

 

Et Hop !!!!

 

 

 

 

 

"Troussant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

 

 


Repost 0
Published by Glorfindel - dans Littérature
commenter cet article
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 13:44

Ici même, il y a longtemps, je me posai publiquement la question : qu'est-ce que la Philosophie ? Et, malgré deux professeurs de philo en quelques mois, il m'avait fallu 30 années de vie pour découvrir par moi-même le sens de cette quête de Sagesse ... "Apprivoiser l'idée de la mort".

http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/philosophie/images/socrate.jpg

 

Aujourd'hui, et je profite du fait que vous êtes absents (vous ne pourrez pas le répéter), je vous avoue que je ne sais absolument pas ce qu'est "la littérature" ...!

http://www.savoirs.essonne.fr/uploads/pics/tic_et_litterature_accroche.jpgExtrait d'un brouillon du manuscrit de Madame Bovary,

écrit par Gustave Flaubert. © Collections Bibliothèque

municipale de Rouen. Photographie Thierry Ascencio-Parvy

 

 

Je lis; depuis l'âge de 12 ans, j'ai toujours lu; et même bien avant si on compte les bandes dessinées. Et j'ignore complètement ce que le mot "littérature" signifie ! Dois-je compter sur vous pour me l'expliquer ?

http://www.instantdurable.com/Paleo_Images/1Sommaire/Icone_Litterature.jpg

 

Dites-moi ce qui compte :

  • l'histoire narrée (fiction ou réalité)
  • le style utilisé (et qu'est-ce que le style ?)
  • la narration, descriptions ou dialogues ?
  • les idées exposées ou les sentiments révélés ?
  • le vocabulaire, suranné ou branché, éventuellement nouveau ...
  • ou bien tout ce que l'œuvre cache soigneusement, en réserve pour les initiés ? ...

http://poesie-fle.wikispaces.com/file/view/Image_-_Litt%C3%A9rature_%281%29.jpg/35226703/Image_-_Litt%C3%A9rature_%281%29.jpg

 

Une œuvre littéraire doit-elle être facile à lire, ou, au contraire ennuyeuse ?

  • J'ai beaucoup lu André Gide étant adolescent: j'ai autant apprécié "La porte étroite", "Les faux monnayeurs" et "Les caves du Vatican" que "Les nourritures terrestres"; celà n'a pourtant strictement rien à voir ...
  • J'ai dévoré presque toute l'œuvre de Henri Troyat, romans extrêmement faciles à lire; si faciles, qu'ils n'appartiendraient pas à la "vraie littérature" !
  •  Faut-il impérativement s'"enquiquiner" à lire la magnifique description d'Angelo Rinaldi pour une ruelle d'une petite bourgade du sud, quand après 75 pages on n'a toujours pas atteint la moitié de la longueur de la venelle ? Ou sacrifier 20 ans de sa vie à Marcel Proust quand on sait que "le temps perdu ne se rattrape guère" ?

http://poesie-fle.wikispaces.com/file/view/rue.jpg/76390597/rue.jpg

 

Est-on écrivain dès lors que l'on écrit ?

  • ou bien faut-il être publié pour avoir l'honneur du titre ?
  • ou même publié ET reconnu par ses pairs, ou plutôt par un ramassis hétéroclite de critiques professionnels, dont certains d'entre eux n'osèrent jamais se lancer en littérature, et dont beaucoup d'autres regardent avec angoisse arriver une éventuelle concurrence ? (Il en existe aussi une 3° catégorie qui, comme Joseph Macé-Scaron dans Marianne, me donnent l'impression qu'ils font leur métier avec compétence et honnêteté !)
  • et, est-ce tellement important d'être reconnu comme écrivain ? Comme dans "littérature" il y a "lettres" et "ratures", dans "écrivain" il y a "écrit" et "vains" ...

http://www.unil.ch/webdav/site/fra/shared/Troie.jpg

 

Celui qui écrit reste "propriétaire" de ses écrits; celui qui publie, ne s'appartient même plus lui même. L'avez-vous remarqué (un blog étant une forme de publication qui vous apporte des lecteurs, en nombre variable), lorsque vous écrivez quelque chose qui signifie pour vous précisément telle ou telle chose, l'image que vous en renvoient vos lecteurs n'a souvent plus rien à voir avec le sens que vous croyiez avoir insufflé à votre écrit ? Si vous n'êtes pas prêts à l'accepter, peut-être est-il temps de vous arrêter ?...

 

Mais, c'est pas parce que vous vous publiez vous-même dans un blog que vous faites de la littérature ... Ainsi, ma question demeure !... 

 

 

 

 

 

"Etonnant, Non ?"

"Litérâlant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Littérature
commenter cet article

Citations:

"Une volonté politique, c'est une ligne budgétaire ..."

André Gateff - Professeur de Santé Publique - 1988

 

"Le budget de fonctionnement d'un état

ne peut pas être en déficit;

il doit être entièrement couvert par l'impôt.

Il faut inscrire cette règle dans la Loi Fondamentale,

c'est-à-dire la Constitution Française."

François Bayrou - Janvier 2007

 

"Je me retire de la vie politique :

vous n'entendrez plus parler de moi !"

Nicolas Sarkosy - 6 mai 2012

 

"Le changement, c'est maintenant."

François Hollande - Campagne 2012




Col_re sur Imagesia

 



 

Catégories