Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Glorfindel
  • Le blog de Glorfindel
  • : Aphorismes et réflexions plus détaillées sur des sujets divers susceptibles d'intéresser de nombreuses personnes (Culture, science, métaphysique, philosophie, sujets de société).
  • Contact

Mon Profil De Face !

  • Glorfindel
  • Médecin militaire spécialiste retraité, amoureux de l'Afrique, de la France, du jardinage, de la cuisine, de l'actualité et de l'astrophysique, je cherche à communiquer (aller et retour) sur des idées et des "humeurs" dans beaucoup de domaines.
  • Médecin militaire spécialiste retraité, amoureux de l'Afrique, de la France, du jardinage, de la cuisine, de l'actualité et de l'astrophysique, je cherche à communiquer (aller et retour) sur des idées et des "humeurs" dans beaucoup de domaines.

Approchez votre oreille ...!

"J'ai deux Mots à vous Rire ...!"
Jacques Brel
......
  Iris 00  
-------

 
......

Transmis par RotPier :
"il ne faut pas confondre
le rabot des niches
avec
le nabot des riches !"
 
Proposé par Laurent Gerra :
"Quel beau métier Professeur ! "
  -----
 

 

Sur les images, nonchalamment,

Votre mulot laissez, quelques instants !

 

 

 

Locations of visitors to this page

 

Vous cherchez un emploi ?

http://jooble-fr.com/

 

 

Compteur de visiteurs en temps réel

Vous Cherchez Quelque Chose ?

J'ai Commis ...

En vrac ...!

 

 

17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 11:11

J'imagine que je vous aie fait suffisamment attendre : OUI, d'Artagnan est arrivé ! Chose promise chose due ! Mais je vais vous faire un peu languir encore. En effet, au travers de vos commentaires j'ai cru comprendre que les événements de 1994 au Rwanda n'étaient pas forcément présents à votre mémoire dans leur totalité : vous êtes si jeunes, vous ! Alors, je me propose de vous en offrir un rapide résumé.

 

Le Rwanda est un petit pays d'Afrique Centrale : 26 fois moins grand mais 4 fois plus peuplé (en densité d'habitants au km²) que la France. Il est indépendant (de la Belgique) depuis 1962. L'antagonisme ethnique, entre les Tutsi (éleveurs) et les Hutus (cultivateurs), les 2 principaux groupes ethniques du pays (respectivement environ 30% et 70%), a été encouragé par le colonisateur depuis très longtemps, très bêtement parce qu'en fait ce ne sont pas vraiment des ethnies différentes : les mariages mixtes étaient très fréquents depuis longtemps ! Mais, poussant la stupidité jusqu'au bout, les Européens décidèrent que les Tutsi devaient avoir la prééminence dans la direction de tout, et exigèrent que les Cartes d'identité portassent la mention de l'appartenance ethnique des individus. Ces 2 groupes humains, qui n'étaient en fait que des clans différents d'une même ethnie, et qui s'entendaient fort bien il y a 100 ans, devinrent des ennemis mortels un peu avant l'indépendance. A l'indépendance, le supposé groupe Hutu prit le pouvoir, non sans violences diverses des 2 côtés. Il faut savoir que le Burundi, petit état voisin, a connu des problèmes symétriques ... Et, dans les 2 Pays, les massacres se sont succédés jusqu'à nos jours ! ( Pour les puristes, cette histoire résumée paraîtra légère : mais ce n'est pas là mon propos)

 

Pour mémoire, je vous rappelle la carte du Rwanda :

Carte-Rwanda-Domaine-public-CIA.png

 

Puis arrive le printemps 1994 (6 avril), et ce que tout le monde, très vite et depuis, appelle "un génocide" : des groupes claniques Hutus, nombreux et excités, attaquent à la machette des Tutsi et des Hutus modérés qui voulaient s'opposer à eux, et le massacre commence, presque dans l'indifférence générale.

  • MOTIF : l'avion du Président (Hutu) est abattu au moyen d'un missile sol-air, dont personne ne sait exactement qui l'a tiré, même aujourd'hui ! On a accusé des militaires Belges, des mercenaires Français, des Tutsi réfugiés en Ouganda (base arrière des opposants du FPR), et même, depuis peu, des barbouzes Américains ...
  • RESULTAT : 800.000 Hommes massacrés (les chiffres vont de 350.000 à 1.000.000) en deux mois; environ 10% de la population totale du pays, donc ! Quelle efficacité !

 

Enfin, après 2 mois, la communauté internationale se réveille, et l' O.N.U. confie à la France, sur sa demande, une mission de maintien de la Paix; ce sera l'Opération Turquoise, à laquelle j'ai failli participer, avant qu'un individu mal identifié (par moi) ne s'avisât que je fusse incontrôlable !!! Cette Mission s'interpose entre les 2 groupes claniques, et permet aux "Hutus" de se réfugier au bord du Lac Kivu à l'ouest du pays, côté Rwanda, mais surtout dans le pays qui s'appelle encore à cette époque le Zaïre, de l'autre côté de la frontière. [Fin de la phase 2]

 

Finalement [et c'est la phase 3], le pouvoir "Tutsi" qui a pris la place vacante à Kigali (4 juillet), décide d'aller au Zaïre poursuivre les "génocidaires", et pour cela  l'homme fort du Régime (Paul Kagamé), en 1996, s'appuie sur les rebelles congolais de Laurent Désiré Kabila (qui renversera MOBUTU en 1997 avec l'aide, entre autre, de Kagamé, et créera la République Démocratique du Congo), et la vengeance commence, bien à l'abri des forêts de l'Est-Zaïre, et aurait perduré jusqu'en 2002 dit-on ?

 

De toute évidence la population Rwandaise a beaucoup souffert de ces événements, si l'on en croit l'évolution de la démographie du Pays :

Rwanda-demographie.png

Source : Data FAOSTAT, year 2004 :

http://faostat.fao.org/faostat/help-copyright/copyright-e.htm

(last updated 9th february 2005)

 

 

 

Le tryptique de Penda Gueye, que je vous ai déjà présenté, peint sur toile de jute en 1996, fait référence à la phase 2, à l'exil forcé des "Hutus" en direction du Lac Kivu. Le soleil carré sur chaque toile exprime que ni l'artiste ni le monde ne tournent rond; et les couleurs sont de feu, de sang et d'ombre. Le peuple maudit se regroupe sur les bords du Lac Kivu sans pouvoir se débarrasser du sang qui les souille comme il souille les bords du lac; certains se sont égarés dans cette transhumance, et ils errent comme des ombres, zombies vivants.

 

J'insiste sur un point capital : on ne parle pas ici de la Phase 1, celle du "génocide" du printemps 94; on parle de juin - juillet 1994 ! Et c'est une des choses qui m'ont troublé depuis plus de 10 ans ...


En 1998, alors que les massacres battent leur plein en toute discrétion dans l'est de la forêt du Zaïre, devenu entre temps R.D.C., Penda Gueye va mieux, et elle peint, sur une toile normale de dimension plus modeste un tableau sans nom, que j'ai surnommé "d'Artagnan" :

  • HAUTEUR : 64 cm

  • LARGEUR : 41 cm

Que, sans plus attendre (!), je vous présente ici :

D'Artagnan

Ouah ! Quel choc ! J'aurais dû vous prévenir .... Ça va ? ....... L'Art, ce doit être ça !!!

Le soleil est de nouveau rond, même s'il rougeoit comme au crépuscule ... (en astronomie, il y a 2 crépuscules par jour : celui du soir, et celui du matin !) Et ce soleil s'inscrit dans une fenêtre de ciel bleu, ourlée en bas d'un rai de lumière solaire normale qui s'immisce dans le tableau .... Bien sûr, l'atmosphère toujours sanguine se souvient des massacres ... mais une autre fenêtre bleue s'ouvre derrière la foule qui reste aux bords du Lac Kivu ... L'Espoir est revenu ..... !!!

 

Enfin, c'est comme ça que je le vois, moi; et, pour une fois, je peux vous dire que Penda était d'accord avec moi ... Mais j'aimerais bien avoir votre avis à vous, sur "d'Artagnan" et sur l'ensemble reconsidéré à la lumière de la 4° toile. Peut-être certaines ou certains parmi vous auront changé d'avis ...?

 

 

 

 

 

 

 

"Étonnant, Non ?"

Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Partager cet article

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Aragorn 21/11/2010 15:25



tu n as pas de coffre à la banque et ce n est pas du tout ton genre !!!


si tu avait ce tableau il serait bien à coté des 3 autres !



Glorfindel 22/11/2010 15:25



Si bien sûr, j'ai un coffre spécial pour mes peintures; pour comprendre, voir la fin de ce billet !!!


Et OUI, j'ai ce tableau; s'il n'était pas au coffre, je l'accrocherais dans ma chambre !!!!


Bonne semaine, Rodeur du Nord ...



Aragorn 20/11/2010 17:02



j aime beaucoup ce tableau et il irai tres bien a cote des 3 autres que je vois tres souvent!


merci de nous le faire decouvrir !!



Glorfindel 20/11/2010 18:39



Mais, il est déjà ,à côté d'eux : dans mon coffre, à la banque !


@+



Liliane 18/11/2010 19:17



Je ne connaissais pas vraiment tous les détails du génocide et je pensais que ce n'était plus qu'un mauvais souvenir...
Pour le tableau j'aime ton analyse mais je vais sans doute te contrarier un peu... Le soleil est bien rond et flambloie... Mais il est prisonnier... (dans cet encadrement). Ou ce sont les gens
qui sont prisonniers et le regardent par cette lucarne... Le rouge pour moi, représente l'horrible souvenir qu'a gardé Penda Gueye de ces massacres... "D'Artagnan" est bien joli ! Elle a beaucoup
de talent cette artiste! Félicitations à elle.


Gros bisous Albert.



Glorfindel 19/11/2010 03:18



Merci pour elle !


Finalement, tu ne me contraries que très peu : ton analyse est bonne aussi ... mais il y a eu le tryptique avant, qui fait paraître d'Artagnan excessivement gai !


Albert t'embrasse ... :0010:



Sékateur 18/11/2010 18:57



C'est toujours difficile d'interpréter une oeuvre, c'est vraiment pas évident. Si je prends la toile de façon brute, en oubliant le contexte, et les mots de ton article, je ressens avant tout une
menace. Une grande oppression sanguine, où la quiétude, représentée par le bleu, peine à exister. La foule se fond dans l'espoir, se noie dedans, peut-être jusqu'à y disparaître. Elle semble
provenir d'un ailleurs pourtant prometteur, du même bleu que le ciel. La lucarne suinte du même or, qui recouvre certains personnages, et cette lueur dorée semble vouloir dire que quelque soit le
destin réservé à cette foule (sera-t-elle sauvée, est-elle déjà condamnée), elle conserve cette or, cette richesse, en elle-même. Voilà mon analyse, seigneur !



Glorfindel 19/11/2010 03:14



Tu vois, quand tu veux ! Je serais d'accord avec toi (puissante analyse) s'il n'y avait pas eu les trois tableaux avant ... C'est d'ailleurs pour ça qu'il m'a semblé indispensable
d'acheter les 4 (et Penda Gueye était ravie de l'acheteur unique).


Merci de t'être donné cette peine ...



dimdamdom59 18/11/2010 15:53



Ne m'en veut pas pour le format de la photo, si je le diminue mon chaton ne clignera plus des yeux lol!!!


Regarde plus bas...il y a quelqu'un
de mignon qui te fait signe.
J'ai trouvé son regard tellement beau que j'ai voulu le partager avec toi.
J'espère que toi aussi tu pourras l'envoyer faire un clin d'oeil à quelqu'un d'autre.
Cela met de la joie dans notre coeur ....




Voilà, c'est juste pour dire qu'il y a des jours comme ça où on se sent mieux!!!
Bisous.
Domi.



Glorfindel 18/11/2010 18:30



Ton chaton est très mignon ....! Ca me fait drôle de dire à une femme, qui déclare qu'elle a envie de baiser (voir ton dernier billet), que son chat est très beau (!  !); mais ça tombe comme ça, à moins que tu ne sois plus madrée que je ne le pensais ? 


Je n'ai rien vu d'autre, en bas ....?


Ce chaton ne chasse pas encore les poissons, j'imagine .... :0010:



Sékateur 17/11/2010 19:57



J'ai du mal à analyser, là comme ça, alors je me range à ton opinion, certainement plus fine que ne le seraient mes propres interprétations...



Glorfindel 18/11/2010 13:22



De la part d'un si fin analyste cinématographique (et littéraire pour la Science-Fiction, crois-je me souvenir ?), ça me surprend ... Noble humilité ?!


Merci pour le compliment, c'est toujours bon à prendre ...


A+ chez toi ...



Rotpier 17/11/2010 18:37



 


Bonsoir Glorfindel !


 


Je connaissais les grandes lignes


de ce génocide, mais le détail est


vraiment effrayant.


 


Quant au 4ème tableau de Penda Gueye,


je viens de le comparer aux trois premiers


que tu nous avais envoyé par mél.


C’est vrai qu’il est plus clair,


moins torturé que les autres


même si le fond rouge rappelle


toujours le sang versé.


 


Bonne soirée l’ami !


 


Pierre


 


http://rotpier.over-blog.com


 


 



Glorfindel 18/11/2010 13:19



OUI, on envisage bien la porte de sortie .... et pourtant la réalité dément cet espoir : attends-toi à apprendre des choses bien pires, mouillant les Américains jusqu'au cou ... il est
vrai qu'ils ne sont jamais bien secs, ces gens-là !


A+ que JE DIS !



christopheCTL 17/11/2010 17:46



Les belges ont voulu faire un coipier collé delleur pays en Afrique?


mais ça été pire 



Glorfindel 18/11/2010 13:15



Très fine analyse ....!!!!


A+



gilliane 17/11/2010 17:11



toc toc bonsoir l'ami.. voici enfin... la 4ème toile, effectivement je suis surprise, et c'est tant mieux que
l'espoir demeure, malgré tout...


depuis  qu'est devenue  l'artiste ?    bonne continuation.... bises aux senteurs provençales....



Glorfindel 18/11/2010 13:13



Je n'ai plus eu de nouvelles d'elle; je suppose qu'elle va bien ...


Très beau, ton Cheval campé !


:0010:



dimdamdom59 17/11/2010 16:24



Un petit passage furtif
Aussi furtif qu'un baiser
Que je dépose sur ta joue
Avant de filer très très vite!!!
Bisous.
Domi!!!




ps : une histoire que l'on vit au quotidien ici en Belgique puisque le 10 paras assasinés ce fameux jour de 1994 étaient belges!!!


J'aime beaucoup cette toile!!!



Glorfindel 18/11/2010 13:10



Merci pour l'Artiste ...


Le parabelge est-il toxique comme le paraben ?


:0010:



Le témoin 17/11/2010 15:21



Quelle émotion à la lecture de ces évènements rwandais et merci à Glorfindel de nous rafraichir un peu la mémoire par le biais de la présentation de son tryptique et de "D'Artagnan". Les
massacres qui virent leur apogée en avril-mai 1994 débutèrent en fait beaucoup plus tôt et je conseille fortement au lecteur de ce blog d'acquérir le DVD du film "Lignes de front" de
Jean-Christophe Klotz dont l'action se déroule à Kigali en mai 1994 et que j'avais vu l'an dernier en avant-première lors de "rencontres cinématographiques" dans mon coin. Outre les évènements
décrits par le scénario , le "bonus" du DVD sous forme d'un documentaire du même réalisateur "Kigali, des images contre un massacre" permet de se faire une excellente idée sur la réalité du
génocide ("On les a tués pour ce qu'ils étaient et non pour ce qu'ils avaient fait"). Ce docu, j'ai été incapable de le visionner d'un seul tenant tant j'ai été bouleversé par ce qu'il m'a appris
car je me trouvais à Kigali en décembre 1992, totalement inconscient du fait que les massacres avaient déjà débuté !...



Glorfindel 18/11/2010 13:08



Et oui, c'est une longue histoire ... pas encore terminée ... entre 2 simples clans qu'on a montés l'un contre l'autre ! Au Burundi, où les proportions "ethniques" sont
inversées, le problème est symétrique ...


Salut spécial au TEMOIN photographe ....



Quichottine 17/11/2010 14:44



Merci pour ces rappels, et c'est vrai qu'on parle peu, trop peu, de ces massacres qui continuent encore entre ethnies différentes.


Curieux, tu vois, ici, on a tendance à penser que le racisme est entre noirs et blancs ou entre beurs et blancs... en fait, là-bas, c'est entre noirs et noirs... et ce n'est pas du tout considéré
de la même façon, ni pris en charge correctement.


 


On fait comme s'il n'y avait rien, et ce n'est pas le cas.


 


J'aime bien cette quatrième toile que je trouve que tu analyses parfaitement.


Merci pour ce partage, Glorfindel.


 


Ce peintre a un talent fou !


 


Passe une bonne journée. Bisous.


 


 



Glorfindel 18/11/2010 13:02



Merci pour elle ...


Le racisme vient de la peur de l'Autre, et c'est très facile à provoquer : il suffit de monter un groupe contre un autre (diviser pour régner)


:0010:



Citations:

"Une volonté politique, c'est une ligne budgétaire ..."

André Gateff - Professeur de Santé Publique - 1988

 

"Le budget de fonctionnement d'un état

ne peut pas être en déficit;

il doit être entièrement couvert par l'impôt.

Il faut inscrire cette règle dans la Loi Fondamentale,

c'est-à-dire la Constitution Française."

François Bayrou - Janvier 2007

 

"Je me retire de la vie politique :

vous n'entendrez plus parler de moi !"

Nicolas Sarkosy - 6 mai 2012

 

"Le changement, c'est maintenant."

François Hollande - Campagne 2012




Col_re sur Imagesia

 



 

Catégories