Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Glorfindel
  • Le blog de Glorfindel
  • : Aphorismes et réflexions plus détaillées sur des sujets divers susceptibles d'intéresser de nombreuses personnes (Culture, science, métaphysique, philosophie, sujets de société).
  • Contact

Mon Profil De Face !

  • Glorfindel
  • Médecin militaire spécialiste retraité, amoureux de l'Afrique, de la France, du jardinage, de la cuisine, de l'actualité et de l'astrophysique, je cherche à communiquer (aller et retour) sur des idées et des "humeurs" dans beaucoup de domaines.
  • Médecin militaire spécialiste retraité, amoureux de l'Afrique, de la France, du jardinage, de la cuisine, de l'actualité et de l'astrophysique, je cherche à communiquer (aller et retour) sur des idées et des "humeurs" dans beaucoup de domaines.

Approchez votre oreille ...!

"J'ai deux Mots à vous Rire ...!"
Jacques Brel
......
  Iris 00  
-------

 
......

Transmis par RotPier :
"il ne faut pas confondre
le rabot des niches
avec
le nabot des riches !"
 
Proposé par Laurent Gerra :
"Quel beau métier Professeur ! "
  -----
 

 

Sur les images, nonchalamment,

Votre mulot laissez, quelques instants !

 

 

 

Locations of visitors to this page

 

Vous cherchez un emploi ?

http://jooble-fr.com/

 

 

Compteur de visiteurs en temps réel

Vous Cherchez Quelque Chose ?

J'ai Commis ...

En vrac ...!

 

 

6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 17:00
Je publie à nouveau mes billets sur le "Débat", en changeant de "Catégorie" et de "Communauté". A ce propos, je vous annonce que je viens de créer LA "Communauté : France Grand Débat"; vous m'honoreriez grandement en y publiant votre avis (quel qu'il soit, même et surtout contraire au mien : c'est un débat républicain, donc démocratique !)


Publié initialement le 10 novembre 2009

Depuis plusieurs jours, je me demande s'il faut accepter le débat proposé à la Nation Française par l'ineffable Sinistre de l'Immigration et de la Jungle, TARZAN quoi !
J'hésitais beaucoup parce que :
  • Lancer ce débat moins de 6 mois avant une importante échéance électorale flairait bon la manipulation ...
  • J'étais "sceptique" quant à la manière qui serait utilisée pour mener ce débat : en fait, on ne savait rien du tout sur les modalités ni sur l'esprit ....
  • Et puis, nettoyer les écuries d'Augias, ouvrir la boite de Pandore ou vidanger une fosse "septique" dégage souvent des relents nauséabonds ...
  • Ce qu'on ne nous a pas encore dit, c'est : que fera-t'on des résultats du débat ?
Source http://images.google.fr/
Mais, refuser le débat, qui de toute façon est lancé sans nous, peut s'avérer encore plus dangereux. Il ne nous reste plus qu'à nous exprimer avec nos outils bloguistes (je ne parle pas d'armes : certains parmi vous savent que je n'aime pas ça !), puisqu'aussi bien je doute que le Préfet m'invite !

Donc, je me lance (comme l'excellent Sékateur l'a déjà fait), en me disant que "la toile" a plus de poids qu'on ne pourrait le croire ...

Je le ferai, au fil des jours et des semaines qui viennent, par petites touches, en essayant de vous dire ce que l'Identité Nationale Française représente pour moi, en évitant surtout de me laisser aller à dire ce qu'elle n'est pas; car le danger essentiel dans ce débat, c'est l'exclusion ... Je vous encourage tous à faire la même chose, ou presque, et inversement !



Pour commencer aujourd'hui, un propos en forme de pirouette; pour MOI, l'Identité Nationale (pas que Française) est :
  • Arrière petite fille de la Géographie ...
  • Petite fille de l'Histoire ...
  • Fille de la République ...
  • ... et Soeur de la Culture !

Je suis passionnément Français parce que je suis indécrotablement Auvergnat, et terriblement Européen parce que Français.

Je ne renie pas l'Histoire de mon pays, ni ne la juge : il ne faut pas insulter l'Histoire. J'essaye simplement de tirer des leçons pour moi. Si peu d'entre-nous ont l'occasion de faire l'Histoire, notre Histoire nous fait et nous modèle.

Pour autant, je ne suis pas fier de tout ça : je n'y suis pour rien; et j'ai toujours en mémoire cette chanson de Brassens sur "les imbéciles qui sont fiers d'être nés quelque part". Je suis Français parce que je me sens Français, et j'en suis heureux !

Et ça suffira pour aujourd'hui ....
Ne venez pas me dire que je suis incomplet :
c'est la loi du genre !






"Débattant, Non ?"
Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

Partager cet article

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Politique
commenter cet article

commentaires

ARAGORN 15/11/2009 15:41


TOUT A FAIT D ACCORD !!!!


Glorfindel 15/11/2009 19:12


MERCI !!!

 C'est quand je vais développer ces idées, somme toute très générales pour l'instant, que certains vont grincer
des dents, et pas seulement les poules !




E.T. 12/11/2009 22:11



Comme vous avez raison :

"on peut aussi aimer la France sans être Français : l'essentiel est d'être Humain !"  

Bonne fête. 



Glorfindel 13/11/2009 00:02


Et aussi être Français et ne pas aimer la France, tout en restant Humain !
Je m'appellerais Christian que je vous dirais merci !



E.T. 12/11/2009 15:01



Bonjour,


J'ai des amis de couleurs, nés en France qui ont les deux nationalités et qui malheureusement sont considérés comme des étrangers dans
leur propre pays d'origine et comme étrangers ici en France, leur pays de naissance.


  




Glorfindel 12/11/2009 15:43


C'est extrêmement fréquent, même si c'est difficilement supportable !
Bonjour aussi ...


Quichottine 12/11/2009 10:51


Non pas sans moi... du tout !

Je lis. Et, je l'ai dit bien souvent, vu que je ne suis pas née en france, que je ne suis française que parce que mon père et son père étaient eux-mêmes français... et que, parce que ce père
servait la France il m'a fallu vivre dans tant de pays que je n'ai appris à connaître le mien que depuis que je suis mariée... à un Français...

Je me sens plus de partout et de nulle part...

La France est un grand pays que j'aime, mais pas plus que l'Espagne où j'ai gardé de la famille, que la Yougoslavie, pays natal de ma mère, mais où je n'ai jamais mis les pieds, que le Niger ou
l'Algérie... où j'ai vécu de belles années... que le Vietnam où je suis née... et dont je n'ai aucun souvenir.

Je suis de partout. Et, même si cela peut te faire sourire, parce que c'était ce que pensaient tes amies artistes sénégalaises, je me sens plus citoyenne du monde que d'ici.

Ceci dit... mon opinion est très contestable.

Passe une belle journée, Glorfindel.


Glorfindel 12/11/2009 15:36


Ton opinion est la tienne, et respectable en tant que telle ...

 Citoyen du Monde, ça ne me fait pas sourire; je voulais juste dire que j'ai découvert cette expression au
Sénégal avec des amis artistes irrités par l'éternelle question sur leur ethnie d'origine : Wolof, Sérère, ... etc. ..., et que cette expression m'a beaucoup plu. Depuis, elle a fait un long
chemin ...
Mais, qui peut le plus peut le moins : tu peux donc te sentir Française si ça te chante; on peut aussi aimer la France sans être Français : l'essentiel est d'être Humain !
Merci pour ta contribution, du fond du cœur ...



:)Ciboulette 11/11/2009 21:22



Oké ! > CITOYENNE DU MONDE, mais > tout.....ENTIER !! 

 



Glorfindel 12/11/2009 01:00


OUI : ;)ciboulette du monde entier ....!



marie 11/11/2009 16:37


au cas où ma parole ne suffirait pas à d'autres que vous, le fait a été clairement mentionné dans la presse, et notamment sur rue 89.


Glorfindel 11/11/2009 17:32


Je n'ai aucune raison de ne pas vous croire !
Raison de plus pour vous exprimer sur le Net : je suis ravi de vous accueillir !


:)Ciboulette 11/11/2009 16:06



La virgule m' interpelle, je ne sais quoi vous répondre ????
Bien au contraire Glorfindel, tout à votre honneur ce billet, et sacrément bien pondu !
C' est bien au travers de vos écrits que je vous estime tant; et je sais bien que de vous répondre, sur un tel sujet c' est la corde au cou qui me pend au nez ! non ? je crains le
pire... 

J' ai bien peu d' armes, petite et si fragile, manie plus du pinceau et de la terre sous mes mains, que de la plume; les connaissances, le vécu et la carrure, me manquent pour cela. Dois-je pour
autant me coller une sourdine...? sans doutehélas...
Née quelque part...sous le même toît...toît du monde, que tous ici ! les étoiles, elles ! le savent bien. A ma conclusion à ce jour, moi qui suit née à l' étranger, ne fais pas de moi pour autant
une étrangère dans mon prorpre pays, on ne peut modifier ses gènes, ni les marchander, je suis Française, plus que jamais, où que j' aille. Pourtant, j' ai bénéficié de ce petit plus "quelque
part*" qui fait de moi ce que je suis aujourd' hui : une Citoyenne du Monde, mieux encore...et le dit si bien "renard" : une TERRIENNE*. Allô-allô ??! ici la Terre ! ma foi...je me le demande
quelquefois...je ne dois être, ni d' ici, ni d' ailleurs...qui suis-je alors ????????
Ainsi l' :)l-a-mi-boulette, touzours ? sachez que la boulette est dans votre camp, vous n' avez qu'  à me la
renvoyer et si je ne succombe pas aux blessures !!!!???? ce sera bien grâce à votre ouverture et souplesse d' esprit ! je dis fraichement, ce que les autres disent chaudement, ne trouvez-vous pas
? non ? voui ? je me débats pour rien...pffff
sotte que je suis !

...ET ! BONNE FIN DE SOIREE GLORFINDEL !!!!



Glorfindel 11/11/2009 16:37


Merci, ;)ciboulette, ta fraîcheur me va bien ... Et ne te colle surtout pas de sourdine : tu t'en sors très bien
je trouve !
Citoyenne du Monde, c'est très Africain : je n'ai entendu que ça à DAKAR ! Et je suis d'accord ...
Mais pour être TERRIEN il faut être d'un petit bout de la Terre, non ?
Bonne journée


marie 11/11/2009 14:46


oui, je confirme que les commentaires que nous sommes invités à déposer sur le site officiellement consacré au débat passent à la trappe dès qu'ils sortent de la ligne politique clairement
imposée.
et pourquoi, tout à coup, faudrait-il se mettre à définir l'identité nationale française, alors que les valeurs qui unissent tous les citoyens de ce pays, d'où qu'ils viennent, sont gravées dans la
pierre à l'entrée de toutes les mairies ?
Mes hommages, cher garfunkel.


Glorfindel 11/11/2009 16:30


Garfunkel ? Tu veux me faire chanter ?!  Il manque Simon ...
Je n'ai pas l'adresse de ce site, mais je te crois sur parole : mais chez moi, ce n'est pas le cas !
Il est bon de débattre, même pour dire que c'était inutile, ou dangereux. C'est pourquoi il faut forcer le débat à sortir du cadre qu'on veut lui imposer : c'est le WEB qui a lancé la protestation
contre le "fistonné de la Dépense" - la presse a été obligée de suivre ...
Mes hommages, MARIE


Barbare 11/11/2009 12:31





Glorfindel 11/11/2009 16:23


Super Duçon ? ............!



Quichottine 11/11/2009 12:08


Moi, je vais suivre ton débat...


Glorfindel 11/11/2009 16:22


MON débat ? C'est celui des Français, et je tiens à y participer ...
Va-t'il se dérouler sans Quichottine ? Ce serait dommage !


Resse 11/11/2009 11:50



Pour compléter mon commentaire précédent !


Pour parodier un auteur classique, « Comment peut-on être français ? »


Je pense que c’est tout d’abord par l’Histoire qui fonde notre pays et notre communauté, puis par le vivre ensemble et l’avenir que nous avons, que nous pouvons  ou voulons
offrir.


Etre français qu’est-ce pour ma génération ?


Ce n’est certes pas le rattachement de la Savoie à la France pour rester assez près. Mais ce qui est encore dans nos mémoires pour quelques années :


Mes grands-pères se sont battus en 14-18. Tous les deux ont été cités.


En 39-45 ils ont été tous les deux sinon des résistants mais du moins des opposants avérés à l’occupant.


Mon père s’est battu puis, pendant la Résistance, à été avec ma mère dans le renseignement militaire.


Après, j’ai endossé l’uniforme. Etonnant non ?



Ça c’était le passé. Qu’est-ce qu’il en reste ?


Pas grand chose, sinon un peu de cette nostalgie qui faisait que l’on se sentait français, même si Breton, Auvergnat ou Occitan. On vivait ensemble, et à l’étranger on était fiers de notre pays,
un tantinet cocardier. Bref ! On se sentait français.


Dans ce domaine, depuis 1968, beaucoup de choses ont changé.


Le vivre ensemble ?


Le français est devenu individualiste. L’ennemi est loin, en tout cas pas trop proche de nos frontières. Et puis ne dit-on pas à l’époque « plutôt rouge que mort » ?


Peut-être la langue ? Et encore ! Nos enseignants ne la parlent même pas correctement, nos politiques - hou là là – quant à nos journalistes ou présentateurs, n’en parlons pas.


Nos valeurs ? Lesquelles !


On autorise les couples homosexuels à adopter des enfants en tant que tels.


La religion ? Elle fout le camp ! Croire en Dieu ? Je crois, comme Biron ou Voltaire, en un Dieu unique, le Grand Architecte de l’Univers, comme disent les Francs-Maçons. Il est
universel. De fait je respecte toutes les croyances. Mais je ne veux pas que l’on m’impose, ou à mes enfants,  une religion venue du Moyen Orient où la femme est voilée et où le
religieux a le pas sur le temporel. Et même pour l’Europe ! Giscard a été obligé de retirer toute mention aux origines judéo-chrétiennes de notre culture quand il a préparé la constitution
européenne – pour laquelle je n’ai pas voté.


Les forces de l’ordre sont systématiquement mises en accusation quand un délinquant a des problèmes. Il existe des zones de non droit où il est impossible de vivre en sécurité. Les pauvres
délinquants ; il faut les protéger, ils n’y sont pour rien. Toi, tu te défends et tu vas en taule.


Restent les mouvements associatifs, j’entends ceux qui sont censés oeuvrer pour le prochain. Pour en avoir tâté de nombreuses années, je me suis rendu compte qu’ils avaient pour la plupart une
coloration politique. Il n’y a plus le moyen d’être vrai, d’être soi-même. Il faut choisir un camp ! La seule notion de servir que mes parents m’avaient inculquée n’existe plus.


Les journaux, sans faire de l’intoxication, ne font plus d’information. Le fait n’est livré qu’ interprété.


La liberté, mais tellement restreinte. Du politiquement correct ; pas de possibilité de s’exprimer ; impossible de faire des plaisanteries sur les Belges si l’on n’est pas Belge
soi-même ; des tas de tracasseries administratives. Il a fallu que je me fasse faire un certificat de nationalité par le Tribunal d’Instance pour bénéficier de ma retraite ! Idem pour
la carte d’identité. Et ça, c’est largement antérieur à notre président actuel.



L’avenir.


Certes je reste dans l’associatif, on ne se refait pas. Toujours cette notion de servir !


Il est pour nos enfants. Ils n’ont même pas cette nostalgie de ce qui a été. Ils ne connaissent pas l’Histoire car elle ne leur a pas été vraiment été enseignée, sinon dans le désordre. Alors
l’avenir ?


Dans nos institutions ? L’Europe va peut-être faire adhérer la Turquie avec le danger de l’islam, la seconde religion par le nombre, avec l’Albanie, et bientôt le Kosovo qui était pourtant
le fondement de l’identité serbe orthodoxe. Je vous rappelle ce que j’ai dit plus haut avec Giscard d’Estaing. Nous sommes vingt-sept. La Belgique va probablement éclater. Nos petites régions
sont trop petites. Elles n’ont aucun avenir en tant que telles. Il faudrait en fait sept, huit ou neuf grandes régions autonomes. Alors, encore français, ou déjà européen ?




Mon cher Glorfindel,


Je pense que j’ai dû te couper un peu l’herbe sous le pied en anticipant peut-être ton plan. Je me suis défoulé, et te demande de m’en excuser ainsi qu’aux lecteurs de ton superbe blog.



Resse


 




Glorfindel 11/11/2009 16:19


C'est parfait comme ça ! Ta longue et brillante contribution ne m'empêchera pas de dire, au fil des jours et des semaines, ce que j'ai envie de dire ... Merci; mais, là, c'est toi qui prend des
risques, pas moi !
A+


LEA 11/11/2009 11:13


Je suis née ici mais j'aurais pu naître ailleurs...
Je vis en France, qui fait partie de l'Europe...
l'Europe est sur terre...
Je fais partie de ce monde...
Bonne journée


Glorfindel 11/11/2009 16:12


Citoyenne du monde ? Comme mes amies artistes Sénégalaises ...
Bonne journée aussi


Beranger 11/11/2009 10:29


A Troyes, sur l'hôtel de ville la devise trône et elle est rédigée de cette manière : liberté, égalité, fraternité ou la mort.
Par ailleurs : la république est une et indivisible
Si t'ajoute : garantir la liberté DES cultes
Puis encore : la religion est dans la sphère privée
Avec ça, nous avons les bonnes bases de départ, enfin, je crois.


Glorfindel 11/11/2009 16:10


Tu crois très juste, et ce faisant tu enrichis le débat considérablement ....



covix 11/11/2009 00:37


Vrai uo faux débat, de toute façon la machine est lancée, une fois de plus un transfuge dit de gauche nous fous la merde. Combien de génération pour être Français, souvenir, souvenir,
rappel toi des années noirs!
Bel article


Glorfindel 11/11/2009 00:49


Je n'oublie rien : je n'ai pas encore parlé de tout ...



:)Ciboulette 10/11/2009 22:59


:)...vous débattez fort bien.
Pourquoi s' excuser d' ÊTRE ? 



Glorfindel 11/11/2009 00:46


Tu trouves que je m'excuse d'être, toi ?



Resse 10/11/2009 21:28


Là tu te lances!
C'est bien et courageux. Vive la polèmique.
Bon puisque tu n'attends que le début des joutes. En dehors du fait que je suis français par tradition, c'est à dire parce qu'occitan, avec un père né en Tunisie, sa maman née en Algérie, pardon en
France à Mascara, et le père de celle-ci né à Perpignan - ouf cela va mieux! - je suis en train de me demander pourquoi, au vu de ce qui ce passe dans la société j'ai encore envie d'être
français.
Amitiés et @+ sur ton blog.
Resse


Glorfindel 11/11/2009 00:43


Donc, tu as fait les 2 ! Ceintures et bretelles ?
Merci de ta double contribution ...

MAIS il n'y a en moi aucune envie de polémiquer sur ce sujet-là : c'est ça qui serait dangereux !



Sekateur 10/11/2009 20:57


Se "sentir français"... elle est peut-être là, la réponse... Merci, excellent Glorfindel !


Glorfindel 11/11/2009 00:40


Pas de quoi : la qualité, ça se signale !
"Se sentir français" : OUI, on s'approche ...


Renard 10/11/2009 20:43


Ouvrir la boite de Pandore peut conduire à certains vertiges, et je me demande si en lançant ce débat, son initiateur a pensé à TOUTES les conséquences.

Je ne comprends du reste pas qu'on essaie de construire l'Europe (en y intégrant la Turquie) et dans le même temps appeler au nationalisme (et sûrement le plus étriqué)

Je ne comprends pas non plus qu'on puisse se sentir fier de quelque chose qu'on n'a ni fait ni décidé..or, je ne connais PERSONNE qui ait décidé de naitre en France plutôt qu'en Afrique par
exemple

Je suis française de naissance, de parents français et je me suis toujours sentie profondément française, mais depuis que ce débat est lancé, j'ai comme un doute, car je n'aime pas ces relents, et
je me sens terrienne tout d'abord.

Enfin,  ce débat est truqué, car essaie de mettre un commentaire négatif sur ce débat, et ton commentaire sera modéré, c'est-à-dire supprimé... (nous sommes plusieurs à avoir tenté
l'expérience), y compris pour certains en y postant deux commentaires, un chantant les louanges du président et de sa politique de l'immigration, et un se desolidarisant avec cette attitude, et
comme par hasard, seul le premier sera publié.

Bonne soirée à toi 


Glorfindel 11/11/2009 00:38



Merci beaucoup pour ta contribution très intéressante: ici tu peux écrire ce que tu veux, je le publierai (dans le cadre des Lois de la République bien sûr !)




Citations:

"Une volonté politique, c'est une ligne budgétaire ..."

André Gateff - Professeur de Santé Publique - 1988

 

"Le budget de fonctionnement d'un état

ne peut pas être en déficit;

il doit être entièrement couvert par l'impôt.

Il faut inscrire cette règle dans la Loi Fondamentale,

c'est-à-dire la Constitution Française."

François Bayrou - Janvier 2007

 

"Je me retire de la vie politique :

vous n'entendrez plus parler de moi !"

Nicolas Sarkosy - 6 mai 2012

 

"Le changement, c'est maintenant."

François Hollande - Campagne 2012




Col_re sur Imagesia

 



 

Catégories