Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Glorfindel
  • Le blog de Glorfindel
  • : Aphorismes et réflexions plus détaillées sur des sujets divers susceptibles d'intéresser de nombreuses personnes (Culture, science, métaphysique, philosophie, sujets de société).
  • Contact

Mon Profil De Face !

  • Glorfindel
  • Médecin militaire spécialiste retraité, amoureux de l'Afrique, de la France, du jardinage, de la cuisine, de l'actualité et de l'astrophysique, je cherche à communiquer (aller et retour) sur des idées et des "humeurs" dans beaucoup de domaines.
  • Médecin militaire spécialiste retraité, amoureux de l'Afrique, de la France, du jardinage, de la cuisine, de l'actualité et de l'astrophysique, je cherche à communiquer (aller et retour) sur des idées et des "humeurs" dans beaucoup de domaines.

Approchez votre oreille ...!

"J'ai deux Mots à vous Rire ...!"
Jacques Brel
......
  Iris 00  
-------

 
......

Transmis par RotPier :
"il ne faut pas confondre
le rabot des niches
avec
le nabot des riches !"
 
Proposé par Laurent Gerra :
"Quel beau métier Professeur ! "
  -----
 

 

Sur les images, nonchalamment,

Votre mulot laissez, quelques instants !

 

 

 

Locations of visitors to this page

 

Vous cherchez un emploi ?

http://jooble-fr.com/

 

 

Compteur de visiteurs en temps réel

Vous Cherchez Quelque Chose ?

J'ai Commis ...

En vrac ...!

 

 

24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 12:21

Tout le monde explique partout, télévision et journaux, et ce depuis au moins Avril 2002, que Lionel Jospin a échoué; pire, qu'il a fait un gigantesque "bide" ! Mais c'est parce que tout un chacun imagine que sa mission était, au minimum, de développer le P.S. et de l'amener à la victoire pour l'élection présidentielle de 2002.

 

Cependant, une autre analyse est possible: Lionel Jospin a été trotskyste. Or, comme pour les chasseurs alpins ("Chasseur un jour, Chasseur toujours"), on est trotskyste à vie. Et j'imagine qu'il a reçu une mission de ses chefs vers la fin des années 1970: infiltrer et détruire le P.S., le parti des social-traitres. D'abord militant, auprès de F. Mitterand qui n'avait pas plus que lui de brevet absolu de socialisme (et qui venait de l'autre bord de l'échiquier politique), il devint Premier Secrétaire au début des années 1980, et, à ce titre, développa un discours très intellectualiste qui dut mettre la puce à l'oreille de F. M., suffisamment au moins pour qu'il lui jette L. Fabius "dans les pattes".

 

Il a fallu que Jacques Delors, le père de Martine Aubry, se "dégonfle" en 1994 pour que les portes de la candidature à l'élection présidentielle de 1995 lui soient ouvertes:  L. J. élimine Emmanuelli de la candidature (pour une fois que le P.S. pouvait avoir un vrai socialiste pour candidat !); et il n'a pas fait un si mauvais résultat. Cependant, Chirac est élu et dispose d'une confortable majorité à l'Assemblée Nationale; mais Jospin tient le P.S. sur ses genoux, une main devant lui caressant le nombril, une main derrière prête à ... 

 

Et en 1997, comble de chance pour lui, Chirac "dissout la droite" (à croire que J. C. était complice, à moins que Villepin ne soit Trotskyste également, ce qui en surprendrait plus d'un, à commencer par lui-même !). Le P.S. remporte les législatives anticipées, et Jospin devient Premier Ministre. Cela durera 5 ans pendant lesquels il "met le paquet" pour désespérer le Peuple Français du Parti Socialiste: privatisations à haute intensité, aberrante loi sur le temps de travail qui aboutira au blocage des salaires (4 heures hebdomadaires en moins, c'était faisable sur 20 ans, 1 heure tous les 5 ans), propos décourageants en réponse à l'attitude de Michelin ("le gouvernement ne peut pas tout faire"), ....

 

Et, cerise sur le gâteau, lorsqu'il annonce sa candidature à la présidence de la République au cours du mois de janvier 2002, il précise immédiatement que son programme ne sera pas socialiste!!! Je n'ai pas voté pour lui et, puisque j'ai voté Chevènement, je suis coupable de sa défaite! Battu par Le Pen pour le second tour il avoue être responsable et abandonne ses camarades au milieu du gué.

Le P.S. ne s'en remettra pas vraiment; et chaque fois que c'est nécessaire, comme pour la dernière présidentielle (où il a saboté la candidature pourtant officielle de Ségolène R. après l'avoir favorisée par ses attaques sexistes qui avaient provoqué un élan de sympathie en sa faveur), ou, plus récemment, pour le congrès du Parti, il sort de sa fausse retraite à l'Île de Ré (en fait il se cache à Paris derrière la bande du XVIII°) et revient semer la zizanie chez les "social-traitres".

 

Cette fois, le P.S. ne s'en remettra pas sans implosion, et le soldat trotskyste Jospin aura gagné et bien mérité de la cause ....!.

 


Non, Lionel Jospin n'a pas échoué;

il n'a pas fait un énorme bide:

au contraire, Lionel Jospin a gagné.

Étonnant, non ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Glorfindel - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Resse 30/11/2008 01:06

Jospin a peut-être gagné, mais certainement pas la démocratie, ni la France. Le PS est probablement fichu, Aubry et Royale déconsidérées car chacune pensant (devant leur miroir) à 2012 et se marquant à la culotte mais pas a un programme. Le Ps est fichu car il fait, comme les autres d'ailleurs de l'anti Sarko. C'est tout ce que l'opposition sait faire car elle n'a pas de programme et sa culture c'est d'être contre, sans contre proposition. Est-ce cela l'opposition? Est-ce que Sako y gagne à ce petit jeu? Peut-être un peu mais sans opposition valable, constructive, il ne sera pas stimulé, ne pourra pas piquer de bonnes idées - parfois ilo y en a à gauche - et du coup la France continuera à mal aller. Je ne vote pas à gauche, par conviction et surtout en voyant le manque de pragmatisme d'une certaine gauche,et d'une bonne couche de sclérose (en plaque) mortelle. Je me serais probablement laissé aller avec DSK dernièrement et Delors à l'époque. Je ne regrette rien sinon ce clivage idéologique alors que la France à besoin de tout lemonde, de toutes les idées pour réussir à s'en sortir comme nos voisins alors que toujours nous sommes à la traîne.

Glorfindel 30/11/2008 15:25



Être trotskyste, c'est précisément se prononcer contre (Parti anti capitaliste de Besancenot), jamais pour quelque chose: votre contribution démontre bien à quel point Jospin a
été efficace, et je vous en remercie.



Citations:

"Une volonté politique, c'est une ligne budgétaire ..."

André Gateff - Professeur de Santé Publique - 1988

 

"Le budget de fonctionnement d'un état

ne peut pas être en déficit;

il doit être entièrement couvert par l'impôt.

Il faut inscrire cette règle dans la Loi Fondamentale,

c'est-à-dire la Constitution Française."

François Bayrou - Janvier 2007

 

"Je me retire de la vie politique :

vous n'entendrez plus parler de moi !"

Nicolas Sarkosy - 6 mai 2012

 

"Le changement, c'est maintenant."

François Hollande - Campagne 2012




Col_re sur Imagesia

 



 

Catégories